vendredi 11 mai 2012

La Librairie des Ombres - Mikkel Birkegaard

Présentation de l'éditeur (10-18) Lectures policiers


A Copenhague, Luca, propriétaire d'une librairie, décède brusquement. Son fils, Jon, avec qui il a rompu tout contact depuis vingt ans, en hérite. Il découvre alors que son père était à la tête d'une société secrète de "lettore", des personnages dotées de pouvoirs exceptionnels permettant d'influencer la lecture des autres... mais aussi de les manipuler jusqu'au meurtre. Très vite, l'évidence s'impose : la mort de Luca n'a rien de naturel. Y a-t-il un traître parmi les membres de cette mystérieuse communauté ? Déterminé à venger son père, Jon se lance dans une quête à haut risque, dans un monde où les livres ont le pouvoir de vie... et de mort.

Avant la lecture : Quand on aime lire, et que son deuxième chez soi "spirituel" se voudrait être une librairie, il est impossible de passer à côté de ce bouquin, superbe couverture et sujet captivant au premier abord. Tout cela est très accrocheur, que va t-il en être ? Les critiques sont mitigées sur ce livre, et souvent, elles ne sont pas mirobolantes....

Après la lecture : Campons le décor : Luca Campelli, amateur de livres anciens à Copenhague, possède une librairie ancienne aux charmes certains (petits recoins, lumière tamisée, étagères en bois qui regorgent de livres en tout genre... bref je l'ai imaginé comme je les aime). Ce malheureux décède seul dans sa librairie, un arrêt cardiaque dit-on !. Son fils, jon, brillant avocat, hérite de la librairie dont il souhaite se débarrasser dans un premier temps. Il s'y rend pour en décider et rencontre 2 des employés de son père, Iversen et Katherina, qui vont bientôt lui expliquer que, outre leur activité liée à la vente de livres, ils font aussi partis d'une société secrète de "lettore". Elle regroupent deux types de personnes : les émetteurs et les récepteurs. C'est un peu compliqué, je résume :  les émetteurs peuvent influencer un auditoire et modifier la perception de leur lecture, les récepteurs, eux, ont un "eniène" sens très développé qui leur permettent d'entendre tous textes lus à proximité. On comprend aisément que ces dons sont des armes redoutables... Au départ, cette société se crée dans le but de favoriser le développement de la lecture, et notamment chez les enfants, mais il est bien évident que de mauvais esprits vont détourner le but primaire de ce don, en le manipulant à mauvais escient. Jon est un peu désemparé quand il apprend tout ça, et on le comprend !!! C'est déjà un peu aberrant cette histoire... Avec le décès de son père, (on pense à un meurtre), puis de nombreuses attaques sur la librairie et ses employés, l'organisation de l'ombre a donc décidé de frapper. Jon doit rallier les "lettore" pour combattre, mais il semble qu'il y ait un traître parmi eux !...

L'idée de base n'est pas inintéressante, mais il y a beaucoup d'invraisemblance, et on peine un peu à croire certains passages, le don qu'ils évoquent n'est pas assez exploité et manque de réalisme. De ce fait, il est dur de rentrer dans l'histoire, je suis restée spectatrice et les personnages ne m'ont pas touchés.

J'ai eu l'impression que l'auteur avait oublié de nous donner certaines clefs pour tout comprendre. On se demande comment tout à coup il découvre que c'est Remer qui est impliqué... quelle coincidence ! Et puis l'idylle entre Jon et Katherina n'est pas très romantique, il se jette dessus un soir, sans que l'on est rien vu venir avant.... Paw qui change de camp en faisant son meaculpa, et Jon qui naïvement le croit... Beaucoup de coincidences et de naïveté chez des personnages sans aucun charisme, ni attachement.

La puissance de l'esprit est un vaste sujet, et l'histoire n'est pas assez bien ficelée pour qu'on y croit vraiment, paradoxalement et malgré ces invraisemblances, je ne me suis pas ennuyée mortellement à la lecture de ce livre car les scènes d'actions s'enchaînent assez rapidement.

La fin est à la hauteur de l'histoire, elle parait faite à la "va-vite",  le final ressemble à un grand feu d'artifice, qui part dans tous les sens .... on a encore du mal à trouver quelques cohérences et on a pas de réponses à nos questions. Bref vous l'aurez compris, je n'ai pas vraiment accroché, cette histoire n'est pas assez travaillée, fouillée à mon goût, trop d'invraisemblances finissent par décevoir. J'attendais beaucoup plus de cette histoire dont le sujet paraissait original et aurait pu trouver une place de choix dans le genre "fantastique".


Lecture commune du 11 mai 2012 organisée par Grizelda, ici
avec : Cerisia, Favole, livrons-nous, lizi, mabibliothequeetmoi, myiuki22, nin4, tachas

10 commentaires:

  1. Comme toi le titre m'a captivé parce qu'on aime lire. Je ne me suis toutefois pas heurté à tant de mauvaises rencontre aussi t^pot dans le lire. La partie "magique" je l'ai trouvé très bien écrite, à mon gout en tout cas, et j'y suis rentré rapidement. L'enquête en revanche est totalement avorté, non détaillé, non logique, l'auteur pour moi c'est raté dans le genre policier mais a excellé dans la "fantaisie" du début. L'histoire d'amour ne m'a pas géné et j'ai trouvé qu'on la voyait bien venir. N4aimant pas les livre ou l'amour est la trame de l'histoire et ce dans n'importe quel genre j'ai complètement craqué sur le fait qu'ici ce ne soit qu'une broutille. Pour moi c'était parfait. Je crois qu'on ne peut se faire un réel avis sur ce livre qu'en le lisant. c'est tellement partagé qu'il est difficile de se faire sa propre idée juste en lisant les critiques des autres. Ceci dit c'est pas de la grand littérature, et ca ne restera pas dans mes souvenirs c'est certains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton commentaire Grizelda, je t'ai mis ma réponse sur ton blog. Bonne fin de journée.

      Supprimer
  2. Comme toi, j'ai trouvé que ce livre manquait de profondeur et n'était pas vraiment bien ficelé ... Les pseudo rebondissements concernant Remer, Paw, et J. et K. étaient repérables à 100 km à la ronde et ça m'a gâché mon plaisir. Dans un polar, le but c'est d'être surpris à la fin au moins par l'identité du "méchant", ici, je n'ai même pas eu ça ! J'ai été déçue par cette lecture alors que le résumé était plus qu'alléchant. L'idée originale du départ n'a pas su être mise en valeur par l'auteur de manière assez significative pour que j'en garde un souvenir mémorable et que j'ai envie de conseiller ce livre à d'autres, c'est bien dommage car je partais sur de bonnes bases, sans a priori, décidée à une très bonne lecture et voilà ... Merci pour ton commentaire sur mon blog et bonne prochaine lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bientôt pour de prochaines lectures !

      Supprimer
  3. Personnellement, la "petite" (parce que pas primordiale dans le récit) histoire d'amour entre John et Katherina ne m'a pas dérangée. Comme Grizelda, je trouve qu'on l'avait sentie venir quand même. Par contre, je suis tout à fait d'accord avec toi sur la prévisibilité de certains événements et la naïveté dont font preuve par moment les personnages! Au final, ça ne m'a pas trop dérangée mais, effectivement, l'auteur n'aurait peut-être pas dû se frotter au style policier... Il est meilleur dans le fantastique! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi que cela aurait vraiment pu donner un très bon roman fantastique, il aurait du exploité plus ce fillon, mais bon ! on ne va pas refaire le livre, il est vrai aussi que c'est son premier roman, alors a suivre... merci de ta visite.

      Supprimer
  4. Un livre qui me tente bien,malgré tout.J'irai me faire mon avis personnel.
    Merci pour ta chronique que j'ai lu avec attention.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut essayer soi-même, car d'une personne à l'autre, cela change, et l'état d'esprit dans lequel on est au moment de lire aussi... Il semblerait que ma chronique et celle de mes copines de LC convergent beaucoup vers la m^me conclusion, mais à voir ... J'attendrai de lire ton avis. Merci de ta visite Stellade et bonne journée

      Supprimer
  5. Comme beaucoup, j'ai été tentée à la fois par la couverture (très belle disons le) et par le titre qui allie mystère et lieu connu mais à chaque fois renouvelé...

    Je ne l'achèterai pas tout de suite (ma pile de livres me tombera dessus à coup sûr) mais je le met sur ma liste ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi, je vois que tu as "des piles" à lire qui débordent de partout... C'est bien que tu veuilles te faire ton opinion, moi je ne peux pas dire que j'ai été convaincu par ce livre, mais je suivrai ton avis avec intérêt quand tu l'auras chroniqué.Bonne soirée

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...