lundi 27 août 2012

Le jeu de l'ombre - Sire Cédric

Présentation de l'éditeur  (Le pré aux clercs) - Thriller - Fantastique
"La vie d'un musicien surdoué bascule dans le cauchemar après un accident de voiture"...
Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ? Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ? Atteint d'un traumatisme inexplicable, le musicien est désormais incapable d'entendre la musique. Mais il ne s'agit que du début de sa déchéance. Dans l'ombre, quelqu'un l'observe... quelqu'un qui veut jouer avec lui. Un jeu au goût de sang... Il s'engage alors dans un combat désespéré.


Avant lecture : Comme je l'ai dit la contagion a opéré, et ayant pris beaucoup de plaisir à lire "l'enfant des cimetières", j'ai hâte d'être à nouveau transportée par une histoire qui "fout les chocottes" … comme c'est bon finalement quand c'est bien amené et que le style est enlevé ! 

Après lecture : Même si cette histoire est moins tortueuse et peut-être aussi un peu moins fantastique que celle de son premier roman, je suis autant "chamboulée", et moi qui ne lit pas spécialement vite, je bats des records de temps de lecture tellement ça se dévore…

Toute l'intrigue tourne autour de Malko, homme détestable qui passe de femmes en femmes sans aucun scrupule et qui mène la vie d'un artiste un peu trop fêtard. Un soir, ivre d'alcool et de drogue, après un concert, il percute un pont en voiture, l'accident est spectaculaire, mais il en ressort indemne. Enfin, pas tout à fait puisqu'il souffre d'un symptôme peu banal : l'amusie, il entend parfaitement le bruit sauf les sons musicaux (heureusement que la maladie est réellement référencée car on a du mal à croire qu'un tel diagnostic existe…). La musique étant toute sa vie, elle devient vite une peau de chagrin. Il se renferme sur lui-même et s'isole dans sa grande maison, c'est alors que les problèmes et les phénomènes étranges commencent à apparaître … Ils l'obligent à faire des choses qu'il répugne … Mais là, je vous laisse découvrir précisément quoi… Parallèlement à son histoire, les corps de deux jeunes filles sont retrouvées assassinées sauvagement, et en remontant la piste d'un suspect, le commandant Vauvert, que je retrouve avec plaisir dans cette histoire, va découvrir un lien entre les cadavres et notre fameux musicien Malko, elles avaient en effet toutes deux participées activement à son dernier concert, juste avant l'accident de voiture …. Vous voyez un peu le tableau, tout laisse supposer que Malko n'est pas étranger à la tuerie… Voilà, les jalons sont posés, et si vous voulez connaître la réelle teneur de toute cette histoire, il faudra lire ce roman … 

Des chapitres courts qui tiennent en haleine et qui distillent les avancées de chaque membre de l'intrigue, ainsi on suit les pérégrinations des protagonistes avec souplesse et rapidité, ce qui ne laisse aucun temps mort et donne un rythme endiablée à la lecture. 
A la page 412, le coup de théâtre est magistral, on ne s'y attend pas un seul instant et l'on sent que toute l'histoire va prendre enfin son ampleur. On va passer dans une autre dimension... 

Je l'avais déjà remarqué dans son premier livre, les faits qui pourrait encrasser l'histoire sont écartés, ainsi pas de détails sur le passé du héros, ni des autres personnages. Ce qui est nécessaire, est révélé par petites touches pour coller à l'action et garder le rythme. On s'attache donc assez difficilement à Malko et à son entourage, la psychologie des personnages n'étant étudiée que par rapport à l'intrigue. C'est peut-être ce qui fait l'attrait finalement de ces livres. Il reste bien cadré sur les faits, et on reste bien concentrés sur l'action. Idéal pour ne pas s'ennuyer un instant !

Je suis donc enthousiasmée à la lecture de ce second livre, inutile de dire que je vais suivre les sorties de ce Monsieur de très près. Un très bon auteur qui vous donne le frisson avec une minutie machiavélique, à suivre… 


D'autres avis chez Book en Stock pour le mois de septembre dédié à Sire Cédric. N'hésitez pas à y jeter un oeil si vous aimez cet auteur, Dup et Phooka vont sans doute lui réserver un excellent accueil comme à chaque fois, et nous allons pouvoir le connaître mieux pour notre plus grand bonheur !

12 commentaires:

  1. Je suis plongée dans Le premier Sang en ce moment et franchement Sire Cédric a le don pour nous faire frissonner!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute ma prochaine lecture ! merci de ton passage.

      Supprimer
  2. J'ai passé un bon moment avec ce livre mais c'est loin d'être le meilleur Sire Cédric que j'ai lu, la faute, selon moi, à une fin un peu trop prévisible. Mais content qu'il t'ait plu en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il es vrai qu'après le rebondissement théâtral, on se doute de la fin, mais cela n'enlève rien au charme de ce roman. On passe un bon moment intense de lecture et c'est le souvenir qui reste ! Merci de ta visite.

      Supprimer
  3. Je vois beaucoup de commentaires élogieux sur cet auteur, et je me dis que je devrais m'y intéresser, mais je ne sais pas pourquoi, à chaque fois que je regarde ses livres, ils ne me font pas envie :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, pour tout te dire j'ai ressenti la même chose, et c'est pour ça que j'ai mis longtemps avant d'en lire un, le premier que j'ai lu "L'enfant des cimetières" date de début juillet, tu vois c'est récent... Mais je me suis lancée et je n'ai pas été déçue .. Ce n'est pas de la grande littérature, mais la distillation du suspens et cette confrontation du réel et de l'imaginaire sont bien amenés, ça se lit très vite... Voilà, A toi de jouer Zina ;)

      Supprimer
  4. J'ai adoré aussi ! J'ai trouvé tous les thrillers de l'auteur excellents de toute façon, il faut d'ailleurs que je lise Le premier sang :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je n'en ai lu que 2. Je fais durer le plaisir, je m'en garde pour plus tard !

      Supprimer
  5. Très bon livre en effet :) j'aime beaucoup ! Bien meilleur selon moi que "L'enfant des cimetières"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui ci fait apparaitre une psychologie plus développée, et des rebondissements plus attractifs, il est beaucoup moins sanguinolant aussi !

      Supprimer
  6. Encore un roman de l'auteur qui m'a beaucoup plu et tenu en haleine ! J'ai eu du mal avec Malko Swann que je trouvais imbuvable mais il lui arrive quand même des choses terribles ! :) En tout cas, je suis tout à fait d'accord avec ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage ! Je n'en ai pas relu depuis, on m'a dit que le dernier était bien goreeeeee !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...