mardi 4 septembre 2012

L'Exil des anges - Gilles Legardinier

Présentation de l'éditeur (Pocket) - Thriller
Ils ne se connaissent pas, mais un même rêve leur a donné rendez-vous dans une mystérieuse chapelle des Highlands en Écosse. Valéria, Peter et Stefan ignorent qu'ils sont la preuve vivante d'une découverte révolutionnaire sur les arcanes de la mémoire faite vingt ans plus tôt par deux scientifiques disparus. Une découverte que beaucoup voudraient s'approprier - à n'importe quel prix. Pour échapper à ceux qui les traquent, ils n'ont pas d'autre choix que de remonter à l'origine du secret dont ils sont les ultimes gardiens. Leurs souvenirs sont des sanctuaires. A eux d'en trouver les clés ...

Avant lecture : Une belle couverture, un résumé alléchant, et parfois il n'en faut pas plus pour vous décider à l'achat. Ce fut le cas pour ce livre…N'ayant pris aucun avis avant de me lancer dans cette lecture, je ne savais pas du tout la tendance générale…

 Après lecture : Il est vrai que le premier chapitre nous met tout de suite "dans le bain", et ouvre la perspective d'une histoire vraiment intéressante, on imagine un tas de scénarios car on ne sait pas vraiment de quoi il en retourne … voyez plutôt : un couple de savants organise la mise en scène de leur propre mort, en ayant tenté au préalable une expérience sur leur mémoire…. On n'en sait pas plus et ça intrigue bien ! Le roman fait ensuite un bond dans le temps, et nous voilà, vingt ans plus tard, on fait alors la connaissance de trois personnages qui, guidés par leur rêves, se retrouvent à la recherche d'une même chapelle près d'un loch en Écosse. Peu à peu, on comprend en suivant le déroulement de l'histoire, les rapports qui lient ces trois personnages au deux premiers … mais on ne comprend pas bien pourquoi et surtout comment ils en sont arrivés là ! Et c'est un peu le point faible du roman à mon avis. On nous parle à plusieurs reprises d'une "découverte révolutionnaire sur la mémoire", cette formidable expérience devrait nous survolter mais là tout est survolé… 

L'idée de départ, est plutôt intéressante puisque ces expériences permettent de donner l'espoir d'une vie "un peu différente" après la mort, et d'intégrer l'âme d'un patient juste mort dans un autre corps bien vivant, il ne s'agit pas de changer de corps, mais de cohabiter avec l'âme du corps que l'on vient d'intégrer…. Pas facile, et à peine crédible, mais sympathique à imaginer… Les protagonistes de l'histoire voudraient tout oublier et cacher cette découverte, mais pourquoi ! ?. Cela devient un brin abracadabrant par moment, et on finit par y croire difficilement. On ne ressent pas assez d'engouement chez les personnages, mais je peux aussi comprendre qu'ils restent assez passifs par rapport à ce qu'il leur arrive … Imaginez-vous à leur place … 

Le style est simple, assez "cinématographique". Les personnages gagneraient à être étoffés en histoire personnelle et en caractère. Les équipes de scientifiques et de savants sont trop stéréotypés dans leur rôle, ils ne voient que par le progrès scientifique, ignorant les valeurs humaines. Nos trois jeunes, cherchant à cacher leur secret, sont poursuivis par des savants et des militaires peu scrupuleux, cela nous donne de nombreuses courses poursuites, entrecoupées de pauses où les réflexions des personnages fusent, les questions, les interrogations… Mais les explications restent toujours trop vagues, et ces fameuses expériences sur la mémoire restent superficielles. Je me suis sentie spectatrice sans trop comprendre où chacun voulait en venir, cela a rendu la lecture un peu hasardeuse on se détache alors vite de son sujet… et la fin du roman permet à l'auteur de se dérober une fois de plus et de ne donner aucune autre explication, une histoire que ne finit jamais, et qui risque de nous faire tourner en rond...on reste sur sa fin…. 

Une mention spéciale aux paysages d'Écosse qui sont magnifiquement décrits, les sites sont bucoliques, paisibles et grandioses : On s'y croirait. Pour tout le reste, je suis plus dubitative, ce roman se lit assez rapidement mais il est dommage que le sujet de la mémoire si "intéressant" soit relégué rapidement au second plan. Et pour faire un "vilain" jeu d'esprit, ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire, mais ceci n'engage que moi, beaucoup l'ont aimé, rapellons qu'il a été élu meilleur Polar SNCF français du printemps 2009 et a reçu le prix littéraire des lycéens 2009.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de vos commentaires ...