mardi 8 janvier 2013

La cité noire - Thomas John

Présentation de l'éditeur (Asgard) - Fantasy

Une cité régie par des sorciers aux pouvoirs déclinants. Une cité où toutes les sept nuits, lorsque les lunes se confondent, la mort hante les rues et emporte les défunts. Une cité d’aventures épiques, d’amours et de mort. Quel est donc le mystère de la Cité Noire ? Perdus au milieu de ses complots, Ao, Perceron et Kroll parviendront-ils à survivre ?

Autant vous le dire tout de suite, ce livre est une excellente fantasy, enveloppée d'une magnifique et alléchante couverture de Pascal Quidault, bref, un superbe ensemble qui m'a comblé de plaisir. 

Enchantée d'apprendre qu'une suite existe " De sang et de Larmes", je vais certainement mettre cette lecture en programmation dans mes prochains achats. 

Le début de l'histoire peut paraître un peu confus car les premiers chapitres foisonnent de personnages et d'informations, mais très vite, les acteurs principaux et l'intrigue principale se détachent. 

Kroll, un cromlek, est en fuite, obligé de quitter son village suite à un accident avec sa demi soeur AO. C'est un pauvre bougre sans argent, il décide donc de rejoindre la cité noire, la grande ville. Il espère s'y cacher en attendant que les affaires se tassent pour lui, trouver un travail et vivre tranquillement. Dégotée par Leen, elle va lui permettre de devenir, comme elle, un "Maraudeur" et officier pour un riche marchand. Un genre de mercenaire qui travaillent dans les profondeurs, (tunnels et cavernes) sous la cité afin de trouver des trésors cachés. Il est bon ici de parler de ses fameux sous-sols, en effet, la ville a été quasiment détruite par un tremblement de terre, une centaine d'année auparavant, et depuis on a reconstruit une nouvelle cité, sur ses ruines enfoncées dans la terre. Une ville sous la ville en quelque sorte. Elle fourmille d'activités illégales, car des bandes de maraudeurs se disputent les artefacts et trésors de l'ancienne cité qui y sont cachés, et pataugent dans les égouts le long de couloirs et de salles interminables. Cela vous met bien l'ambiance ! Rajoutez-y quelques créatures sordides et le tableau sera parfait. L'atmosphère de la ville est sombre et corrompue, et les morts eux mêmes sont laissés à l'abandon, et ramassés par la fossoyeuse qui passe les soirs de Lunardente … 
C'est dans cette cité que les complots et les intrigues vont mener nos compagnons dans des aventures assez pittoresques et leur descente dans les labyrinthes de la vieille ville engloutie est une "descente aux enfers" qui fait frissonner… Maintenant c'est à vous de plonger pour en savoir plus ! 

J'aime beaucoup les personnages assez atypiques qui dérogent un peu à la règle du bon héros, et là, on trouve une ribambelle de portraits caustiques, étonnants, attendrissants… Le panel est assez complet et chacun pourra y trouver son bonheur ! Pour moi, c'est le bouffon "Perceron" ! un personnage haut en couleurs que j'ai trouvé débrouillard, drôle et qui, on ne sait par quelle pirouette, arrive toujours à retomber sur ses pieds ! (le passage avec le rat est à se tordre de rire et m'a laissé un bon souvenir). Il se retrouve souvent dans des situations inextricables et finit par en tirer parti, toujours avec de grosses ficelles, mais ça marche … Il en deviendrait presque attendrissant malgré son alcoolisme notoire ! D'autres personnages sont dignes d'intérêts, Kroll, le cromlek, ogre au grand coeur, que l'on découvre en fuite au début du roman, Ao, sa demi soeur aveugle que tous croit maudite, et qui semble pourtant présenter un destin exceptionnel, Leen et Valthar, les maraudeurs de la cité noire, Ryniver, l'impitoyable maitre d'arme … Il y en a toute une pléiade, et ils ont tous un énorme potentiel, des caractères fouillés, et des rôles secondaires de grande qualité. 


Le style d'écriture est simple et nous permet de visualiser rapidement les intentions de l'auteur, Il gère parfaitement les moments de tension ou les rebondissements en disséminant juste ce qu'il faut pour nous tenir en haleine. Le fait de changer de personnage à chaque chapitre rend le suspens encore plus palpitant et on se dépêche d'avancer pour retrouver chacun, à tour de rôle. La dynamique de son écriture nous fait vivre les scènes de combats avec un grand réalisme... On craint pour leur vie... On enrage pour eux, on est complètement dedans, c'est surprenant ! On arrive même à ressentir les odeurs infectes qui balayent la ville et les égouts ou s'attardent les maraudeurs. 

C'est donc dans la cité noire que tous ses personnages vont finir par se retrouver et évoluer, certains vont se rencontrer et d'autres vont passer tout près sans jamais se croiser, mais leurs actions interférent toujours sur la vie des uns et des autres. Et on peut voir évoluer chacun sous le regard de l'autre, stratagème possible grâce à ces fameux chapitres qui relatent leurs aventures à travers leurs regards. Une même scène pourra donc être visualisée sous un angle différent. Je suis très sensible à de découpage, cette forme de présentation rend le récit très vivant ! 

Une seule critique peut-être ! euh ! non… deux, la première c'est que la fin arrivent un peu trop vite à mon goût, et l'autre c'est qu'il m'a manqué des descriptions de cet univers, je suis restée un peu sur ma faim, en ce qui concerne la vie même des personnages, il faut dire qu'on est parachuté directement dans l'histoire, et on a pas pris le temps de faire les présentations, alors, ce n'est pas gênant pour la compréhension de l'histoire, mais il reste beaucoup de zone d'ombres sur le passé de certains, et il me brûle de savoir ce qu'ils sont tous vraiment ! (les manawas par exemple) 
De même, J'aurai voulu plus de détails sur la cité noire "Kan Pang", une atmosphère glauque et mystérieuse se dégage de cette ville aux allures fantomatiques, je suis très intriguée par la Fossoyeuse et les rites de Lunardente, et finalement nous avons peu de renseignements à ce sujet ... Cet endroit original et mystique est un excellent terrain de jeu pour l'imagination...

Pour résumer, c'est un roman complet : nous avons des personnages savoureux, de l'action, une idylle naissante, des interrogations sur les mystères qui entourent les fondations de la cité et son mode de fonctionnement, et je ne parle pas des intrigues politiques…. Tout y est... Un univers exaltant qu'il me tarde de retrouver car tout laisse supposer que nous aurons des approfondissements et des réponses dans le prochain tome !

11 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tant mieux ma vivi ! c'est exactement ce que je voulais faire passer ! je te fais des gros bisous !

      Supprimer
  2. Je veux trop le lire !! En même temps, rien ne m'en empêche vraiment à part tous ses petits copains qui lui tiennent compagnie dans ma PAL ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En relisant ma chronique ce matin, je me dis que vraiment cette histoire m' a ravi, et même si on retrouve certaines ficelles propre à la fantasy, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire celui-là ! Tu vas faire des jaloux dans ta PAL, merci de ta visite Zina !

      Supprimer
  3. Eh bien quel billet. Tu rends un bel hommage à ce titre fantasy dis donc :)
    Tu donnes envie de le découvrir en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais ! j'y ai peut-ête été un peu fort, mais j'étais très enthousiasmée en écrivant cette chronique ! ce livre me laisse de bons souvenirs !

      Supprimer
  4. Un excellent roman de fantasy. Je plussoie. A découvrir absolument

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors nous sommes deux ! et je ne te caches pas que ton avis sur ce livre a beaucoup contribué à me le donner l'envie de le lire !

      Supprimer
  5. Un livre que je veux lire depuis longtemps. Toujours dans ma wish-list et pas d'achat prévu mais je ne désespère pas :P
    En tout cas, tu as fait une super chronique dessus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Belledenuit, c'est un livre assez couteux en grand format ! mais c'est une belle édition ! Je n'ai fait attiser ton envie ! mais si l'occasion se présente tu pourras l'acheter les yeux fermés !

      Supprimer
  6. Bon, eh bien, tu m'as convaincue.... je le note =)

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...