mardi 14 mai 2013

La fille sortilège - Marie Pavlenko


Présentation de l'éditeur (Le pré aux clercs) Fantasy

Six clans, six magies, six pouvoirs. Un destin."

Six Clans dirigent la Cité. Chacun possède une Magie qui commande aux éléments ou aux êtres vivants. De leur union dépend l’équilibre. C’est pourquoi durant la Fête des Échanges, les adolescents sont soumis à des épreuves, en vue d’être initiés. Parce qu’elle a échoué, la jeune Érine est bannie, loin de sa famille et de son Clan. Condamnée à survivre dans la zone d’exil, elle va bientôt découvrir le sombre secret de la Cité. Et le terrible complot qui menace de la détruire.

Un grand merci aux éditions "Le pré aux clercs" et à Dup et Phooka de Book en stock pour avoir organisé auprès de l'auteur Marie Pavlenko, un jeu agréable de questions-réponses. Vous trouverez les interviews ici .

Une couverture très alléchante et un résumé qui nous met déjà dans l'ambiance d'une histoire aux allures rebondissantes et pleine d'imprévus, on pressent une héroïne athlétique et qui n'a sûrement pas froid aux yeux… 

C'est dans un pétrin assez singulier que l'on découvre donc Erine, notre héroïne, détrousseuses de cadavres, pas classique comme adolescence … Elle est livrée à elle-même dans une jungle sans merci depuis qu'elle a été banni de son clan "Les dresseurs", troisième clan d'une série de six qui se partagent la cité. Elle se retrouve à vivre dans l'un des deux clans frontaliers les "orklas" qui sont des quartiers de la dernière chance où moribonds et gueux se retrouvent et tente de survivre…
Très vite, le sort d'Erine va évoluer, et sa rencontre avec certains protagonistes, comme "l'ombre" ou "la vieille Rada", vont la pousser à s'investir, malgré elle, dans une sorte de complot. Elle se verra alors obliger de revenir sur son passé et devra accepter un don qui grandit en elle depuis l'enfance, et dont elle ne connait pas tous les aboutissants, ni la force qui s'en dégage... Elle aura plus tard les explications de sa mère et tout pour elle prendra alors un sens.... Mais, je n'en dirais pas plus pour l'instant ...

L'histoire est simple et on comprend très bien l'enjeu que représente la domination de la cité et le rôle des enfants sortilèges, mais tout l'intérêt pour moi a plutôt résidé dans les sentiments qui se sont dégagés de ce livre, l'histoire a servi à mettre en exergue des valeurs très éducatives, et nous rappelle que ce livre est dédié à la jeunesse. Genre que je le lis peu et je suis étrangement charmée par cette histoire qui touche aussi bien un public jeune que des lecteurs plus matures. Chacun va y piocher sa part de rêve... et d'apprentissage.

Erine côtoie toutes sortes de personnages qui l'a font réagir et l'empêche de s'apitoyer sur son sort assez triste il faut le reconnaître, l'auteur insuffle une énergie vivifiante à son héroïne et on aime à la suivre dans ses aventures, dans ses retranchements, dans ses peines et ses joies. Elle nous ramène a des émotions touchantes, et nous réapprend les valeurs de l'amitié (avec Arkadi), de l'amour (avec Malcor), de la lutte pour la survie, le courage, l'audace.Toutes ses valeurs très modernes sont savamment maîtrisées et nous obligent à nous arrêter sur des problèmes actuels comme les minorités qui ont du mal à s'intégrer, mais aussi les rapports enfants-parents ou l'attitude devant la mort... A cet égard, les premières pages sont assez intrigantes et on comprend que malgré les difficultés de vivre... Erine s'accroche à la vie autant qu'elle le peut, quitte à outrepasser les règles qui régissent la Mort.
L'emploi du "Je" renforce les émotions et la scène des retrouvailles avec ses parents est extrêmement forte, ainsi que celles qui suivent.. (chut !...) ces passages m'ont bouleversé, j'ai ressenti cet orgueil si bien décrit qu'on a parfois avec ses proches, et par des attitudes idiotes, on s'enferme chacun de son côté,  alors que les portes sont ouvertes et qu'il suffirait d'un mot pour tous effacer et tout pardonner. Belle leçon à retenir !

J'en reviens donc à l'écriture qui souligne bien les sentiments, et nous les révèle simplement, on va à l'essentiel et on prends les événements en pleine tête sans fioriture, comme le caractère bien trempée d'Erine ! Sans fioriture non plus l'univers d'Erine, on a finalement très peu d'éléments de décor, on imagine les lieux et les quelques remarques ajustées au bon endroit peuvent suffire, mais j'aime les univers chiadés et j'ai regretté un peu le manque de détails sur l'entourage, l'univers et les clans...

L'aventure d'Erine s'achève à la fin de ce tome, nous ne savons pas encore s'il y aura une suite, mais on pourrait le supposer car une fois, son mystère résolu, elle se tourne vers son avenir, et il y a encore beaucoup de contrées à découvrir, on en a un rapide aperçu pendant l'histoire. Alors, à quand la suite ? car rien jusqu'à présent n'a enjolivé la vie de cette jeune fille, on aimerait voir Erine s'ouvrir au monde, avec un grand sourire !   En tous les cas, ce livre à été une très belle découverte pour moi !

10 commentaires:

  1. Ravie qu'Erine t'ai autant plu qu'à moi.
    Moi je serai curieuse de voir Arkadi devenir homme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y aurait beaucoup de choses à faire pour une suite ! Merci de ta visite Dup !

      Supprimer
  2. Oh ce bouquin, je l'avais déjà repéré, il a tout pour me plaire, et ton avis ne fait que confirmé ça...
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si mon avis a pu t'aiguiller sur ce choix, tant mieux, on passe un bon moment avec cette histoire, il faudra que tu me reviennes ici me dire ce que tu en as pensé!

      Supprimer
  3. Contente que tu l'aies autant apprécié. Pour ma part, j'ai bien aimé mais il m'a manqué un peu de détails pour vraiment bien être incrustée dedans. Oui oui incrustée. J'en voulais peut-être un peu trop d'ailleurs. Par contre, tout comme tu le dis à Dup, il y aurait de quoi faire une suite et j'espère bien que l'auteur va entendre nos demandes :P
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, exact, j'en parle d'ailleurs dans mon billet, j'aurai voulu moi aussi plus de détails... elle sollicite beaucoup notre imagination et c'est agréable, et j'espère en effet qu'elle va nous entendre pour la suite !

      Supprimer
  4. Une lecture qui a l'air aussi intéressante que le livre de Saskia ! Je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre de saskia me tente beaucoup maintenant ! c'est l'effet inverse ! ;-)

      Supprimer
  5. Coup de cœur pour ce dernier roman de Marie Pavlenko, j'ai adoré du début à la fin :) ! Maintenant j'attends le tome 3 de Saskia avec impatience ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'aurai descendu un peu ma pal, je compte bien lire la trilogie de Saskia moi aussi ;)!

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...