lundi 3 juin 2013

Haut Royaume - T.1.Le chevalier - Pierre Pevel

Présentation de l'éditeur (Bragelonne) - Fantasy

Un homme, un royaume, un destin. Il avait nom Lorn Askariàn. Certains disent que le malheur arriva par lui et d'autres qu'il fut celui par qui tout fut sauvé. Dans ses veines coulait le sang noir des héros condamnés. Le Haut-Royaume connaît sa période la plus sombre. Le roi est affaibli et la rébellion gronde aux frontières du territoire. En dernier recours, le souverain libère Lorn de ses geôles et le nomme Chevalier du Trône d’Onyx, chargé de protéger l’autorité royale. Héros valeureux et juste, Lorn est une figure d’espoir pour le peuple, mais il poursuit également un but secret : retrouver ceux qui l’ont maintenu en captivité, les uns après les autres… et leur faire sentir le goût de la vengeance.

Enfin une attente récompensée,  depuis la lecture des "lames du cardinal" et de la trilogie "Wielstadt", j'attendais, j'attendais ... Vous l'aurez compris je suis une fan de la première heure et de la fantasy de Monsieur Pevel...

Je viens de retrouver l'enthousiasme que me procure son écriture, des mises en scène jubilatoires, époustouflantes qui transcendent mon imaginaire avec brio ! J'ai ouvert ce livre comme un trésor et je l'ai dévoré, impossible de lâcher ce héros sombre jusqu'à la dernière ligne du livre, et quand j'ai refermé cette couverture cartonnée, je suis restée bouche bée, en me demandant comment patienter jusqu'au prochain tome … Quelle torture !

Le style est tranchant, vif et les fins de chapitre, nous laissent toujours sur une réflexion ou une question, nous entraînant à avancer toujours plus vite et plus loin dans l'histoire, et quelle histoire ! un démarrage en douceur qui nous apprend à connaître Lorn Askarian, un être sombre, austère et taciturne… un ténébreux au coeur abîmé par un séjour trop long dans les prisons de Dalroth, une forteresse inexpugnable d'où il est enfin tiré par un retournement de situation, sur sa condamnation. Il sera marqué par l'Obscure, onde néfaste qui brise normalement les volontés des prisonniers, dans les profondeurs des cachots, mais la sienne semble imperturbable, elle décuple au contraire, ses forces et ses sensations lors de crises éprouvantes … Cette forme de destruction insidieuse l'oblige à changer son comportement et ces phénomènes en font un être à part, avec des zones d'ombre sur sa vie et son avenir. On sent qu'on a encore beaucoup de choses à apprendre sur cet homme et mis à part l'insigne honneur qu'il a d'être devenu Chevalier du HAUT ROYAUME, il ne donne pas toutes les garanties d'un homme sain de corps et d'esprit…. innocenté de sa trahison, il revient sur la scène politique au premier rang, et se retrouve ainsi plongé dans un dédale de complots et d'intrigues… Mais son unique préoccupation sera de rétablir l'autorité du Haut-Roi sur sa terre… Pris entre son devoir et les conséquences de son emprisonnement, on sent un combat interne qui nous réservera bien des surprises pour la suite ! J'en suis certaine !

Je ne crois pas que ce soit l'originalité qui caractérise l'histoire ici, car somme toute, dans ce tome l'intrigue reste assez classique, mais la manière dont s'est écrit, ce style fluide qui anime les scènes de combat, qui maintient toujours le suspens et la clarté des descriptions, nous emmène très vite dans l'univers de Pevel, très caractéristique et reconnaissable. Pour ceux qui auront lu "les lames du cardinal" et "la trilogie Wielstadt", on ne pourra s'empêcher de faire des parallèles et de voir des ressemblances   avec les différents groupes d'hommes, mercenaires et aventuriers, beaux ténébreux et … les dragons, fils rouges récurrents dans ces oeuvres… et ce n'est pas pour me déplaire, cela rajoute du fantastique à la fantasy …

N'oublions pas de très beaux second rôles, même si tout tourne souvent autour de l' énigmatique Lorn, l'élue de son coeur intrigue beaucoup... et son équipe de baroudeurs est atypique et représente un cocktail détonnant ! Vahrd, Dwain… des forces de la nature avec un code de l'honneur irréprochable, un beau tableau de famille comme je les aime, tous uni mais chacun gardant sa particularité ! 

Vous pouvez craquer en toute légalité et courir vous régaler de combats épiques et de personnages atypiques ! 

Heureuse de constater qu'à l'heure où des oeuvres anglo-saxonne font fureur, nous possédons nous aussi des auteurs remarquables comme Pevel ou Peru… Quel délice de savoir que la reléve est assurée et que nous allons pouvoir lire encore de belles pages !

Un coup de coeur énorme !

10 commentaires:

  1. Quelle chronique ! J'avais déjà hâte de le recevoir, mais alors maintenant, je trépigne d'impatience ! Vite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille, si tu aimes comme moi, l'univers de Pevel ! le prix peut freiner un peu ...

      Supprimer
  2. Je l'ai déjà rajouté à ma liste d'envies... Je vais attendre un peu cela dit ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Tu fais bien car je ne sais pas encore quand sort la suite, Pevel reste très évasif à ce sujet ... et ça finit un peu en queue de poisson !

      Supprimer
  3. Ah... voilà le genre de chronique que j'adore lire ! Surtout quand ça parle d'un livre qui se trouve dans ma PAL ^^ J'ai hâte de m'y mettre maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller les yeux fermés ! Bonne lecture ! Tu viendras m'en reparler !

      Supprimer
  4. Je suis en train de le lire et pour l'instant, je partage ton avis !!

    Ce livre n'est pas particulièrement original mais il est très bien écrit et très bien mené! Et je suis fan à 200 % de Lorn ^^ ;)

    RépondreSupprimer
  5. Contente qu'il te plaise autant qu' à moi ! tu as parfaitement résumé la situation, l'histoire comporte des trames qui ont un petit goût de déjà vu ! mais c'est parfaitement maitrisé, et le style est agréable ! Merci de ta visite.

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien quelle chronique enthousiaste mais je te comprends car j'ai littéralement dévoré ce premier tome... Lorn est un personnage fascinant, et ça fait du bien de voir un héros aussi ambivalent, dont on ne cesse de douter de la loyauté et dont on réprouve certaines motivations et certains des moyens qu'il emploie...
    J'ai adoré le bestiaire et la mythologie inventés par l'auteur, je me sentais transportée dans cet univers...
    J'ai hâte de lire la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Parthenia, tu en fais aussi une belle analyse ! Le tome 2 est dans mes lectures prochaines, je pense reprendre le 1 avant, pour que l'immersion soit totale et que je puisse apprécier l'histoire dans son ensemble ! Merci de ton passage ;)

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...