mardi 30 juillet 2013

La conjuration Primitive - Maxime Chattam

Présentation de l'éditeur (Albin Michel) - Thriller

Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. 
Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage. 
Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre. 
Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ? 
Et si c’était un jeu ? 
Mais très vite, l’Hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition. 
Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre. 
De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Écosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive, qui explore les pires déviances de la nature humaine.


Quelle claque encore ce Chattam ! 
Je tourne la dernière page et je reste encore sous le charme, enfin sous le choc devrais-je dire ... Mais comment imaginer à chaque fois qu'il puisse inventer une histoire aussi diabolique, toujours un peu plus cruelle, un peu plus forte et angoissante, et je suis bluffée à chaque fois, la barre monte toujours et notre insconscient est réveillé par le comble de l'horreur et de la vulnérabilité du genre humain...

L'histoire met en scène principalement 3 personnages très attachants, Alexis, Ludivine, deux policiers et coéquipiers et Mikelis, un retraité profiler que l'on supplie de reprendre du service pour aider la gendarmerie dans une affaire déconcertante...Je n'en dirais pas plus sur l'histoire, je veux vous laisser dans l'intégralité des découvertes, mais sachez que Chattam atteint le paroxysme du mal ici, son pari est gagné.  De péripéties en rebondissements, tout s'accélère dans leur enquête vers une fin magistrale. Les cadavres pleuvent sur le parcours du MAL et personne ne sera épargné. La description de la folie primitive humaine fait peur, elle tire son pouvoir de la vengeance, et quand cette vengeance se déploie comme une spirale infernale, rien ne semble lui résister....

Les émotions fortes secouent les âmes sensibles, appuyées par un style d'écriture très visuel, l'auteur va droit à la sensation et vous scotche littéralement ....Un style épuré qui frappe, et martèle la folie, c'est glauque et malsain, cela me rappelle le style de Karine Giebel, l'homologue féminin de Chattam à mes yeux. Deux grands pointures.

Instructif à certains égards, j'ai appris ce qu'étaient des "Lebensborn nazis", je connaissais l'existence de ces maisons mais si près de Paris ! ça laisse dubitatif !. Un voyage initiatique qui nous entraîne à travers l'Europe, "bel et morbide" arrêt dans les mines de sel en Pologne, pour finir quelque part au fin fond du Canada !

Ah ! Dernière chose, l'auteur nous réserve une petite surprise finale très sympathique, elle nous fait sourire, encore faut-il bien connaitre les oeuvres de l'auteur pour en apprécier la primeur. Les perspectives d'une suite pourrait même prendre corps ...

C'est sûrement parce que la réalité et la fiction deviennent trop proche que ce thriller fascine autant, et nous déstabilise. Je ne peux m'empêcher de terminer cette chronique par un sujet qui me préoccupe, comment puis-je aimer à ce point lire et découvrir de telles abominations ? Je suis révoltée quand je les lis, mais je les LIS quand même ces horreurs..!!!

Qui est le plus dérangé, celui qui  écrit ou celui qui lit ? 
Je préfère laisser cette réflexion en suspens !  Pas vous ?


Un très bel avis chez Flo-tousleslivres, chez Kincaid, chez Imagin, chez Vepug
chez Randall, l'organisateur de cette lecture commune.

23 commentaires:

  1. Un de mes Chattam préféré, je l'ai dévorée du début à la fin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on est happée dans une spirale infernale, et tout ça tient tellement bien la route ! ça fait peur ! Merci de ta visite.

      Supprimer
  2. J'en ai entendu parlé de loin, mais je ne m'étais pas intéressé plus que ça au live, il semble très prenant en tout cas =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très prenant, mais il faut aimer les thrillers costauds et avoir le coeur bien accroché !

      Supprimer
  3. Il faut que j'arrive à lire un peu plus de Chattam. Je note son nouveau titre mais j'aimerais pouvoir lire sa trilogie du mal avant... Ca va se faire... :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut vraiment commencer par la trilogie du mal ! Tous ses ouvrages sont liés d'une certaine façon ? ;)

      Supprimer
  4. Cet auteur a un don : celui de nous mettre le trouillomètre à zéro et de se débrouiller pour nous faire croire qu’on aime ça ! Du grand Chattam, indéniablement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, toujours plus perturbant et déstabilisant ! Quelle imagination ! ça laisse perplexe !

      Supprimer
  5. Je n'avais pas du tout aimé Leviatemps alors que j'avais adoré beaucoup de ses autres thrillers (notamment la trilogie du mal) donc j'ai un peu peur de me lancer à nouveau... Mais ta chronique donne envie quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux, je t'assure, surtout si tu as aimé la trilogie du mal ! il nous réserve une belle surprise au final à ce sujet ! ;)

      Supprimer
  6. Je partage ton avis, je l'ai dévoré en seulement deux jours, difficile de résister à ce Chattam ! Ravie d'avoir participé à cette LC avec toi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tardé à répondre mais vacances obligent ! Merci de ton message ! Plaisir réciproque !

      Supprimer
  7. Pour répondre à ta dernière question, c'est tout el charme de Maxime Chattan tout comme Franck Thilliez et Karine Giebel (que je viens de découvrir) se sont de auteurs de thriller psychologique qui prennent le lecteur pour le laisser horrifié et vidé mais heureux d'avoir lu leurs livres !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage Flo, une lecture commune "édifiante", un sommet d'horreur et de plaisir à lire ! Je suis d'accord avec toi.

      Supprimer
  8. Je l'ai également dévoré, même si les détails macabres m'ont beaucoup gènés.

    RépondreSupprimer
  9. Ça ne serait pas du "Chattam" sans ces fameux détails ! Vepug ! Je reconnais que parfois c'est assez perturbant !

    RépondreSupprimer
  10. c'est mon chouchou. je le suis depuis le début. Son prochain sort ce mois ci. J'adore vraiment ses livres. Il est génial et a un talent fou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une bonne nouvelle pour cette sortie ! je ne savais pas ! il est prolixe tant mieux pour nous !

      Supprimer
    2. sauf erreur il sort le 28 mai c'est la "suite" de la conjuration primitive, il s'appelle la patience du diable vivement!!!

      Supprimer
    3. Tres impatiente moi aussi ! Achat prioritaire !

      Supprimer
  11. finalement nous avons quelques livres en commun en cherchant bien

    RépondreSupprimer
  12. J'ai renoué avec Chattam avec ce thriller et je partage tout à fait ton avis, il est vraiment très bien (et très sanglant et dérangeant).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu liras ..la patience du diable qui est censée être une suite sas en être vraiment une et qui parle toujours de la dépendance de l'homme au mal... je l'ai moins aimé, n'hésite pas à venir me donner ton avis si tu le tentes, la conjuration primitive, lui, est très bon en effet, quel metteur en scène ! Il reste dans mes auteurs préférés sans conteste.

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...