lundi 4 novembre 2013

La ligne Noire - Jean-Christophe Grangé

Présentation de l'éditeur ( le livre de poche) - Thriller

Il existe, quelque part en Asie du Sud-Est,
 entre le tropique du Cancer et la ligne de l'Équateur, une autre ligne.
Une ligne noire jalonnée de corps et d'effroi...

Une lecture suggérée par June, et qui m'attirait déjà par son côté assez sombre... La ligne noire, cette ligne à ne pas dépasser pour ne pas succomber dans la folie....Intrigant !

Il y a trois grands chapitres dans ce livre :
Le premier met en place l'intrigue, et nous raconte l'histoire d'un homme qui pour se dépasser et retrouver de la crédibilité dans le monde du journalisme, décide de prendre contact "coute que coute" avec un tueur en série en plein jugement en Asie de Sud est. Son but est la construction d'un roman qui expliquera la folie de cet homme, et lui redorera son blason littéraire... 
Le deuxième relate le voyage initiatique de ce reporter qui cherche à suivre le chemin du tueur pour en comprendre les rouages ! 
Le troisième marque une véritable "plongée" au fin fond de l'inconscient et nous amène vers une fin un peu facile... On y découvre les explications qui ont fait de cet homme, un monstre, mais la réaction du reporter nous ménage un final surprenant....

Ce roman pourrait être un film, découpé en scène, et qui nous montre la vie et l'organisation dans chaque camp, la vie en prison pour l'un : Jacques Reverdy, et pour l'autre, l'imagination du reporter Marc Dupeyrat, pour approcher le détenu. Il trouvera d'ailleurs un moyen très particulier et original pour rentrer en contact avec lui ! Leur vie que l'on voit en parallèle est très prenante, et on se demande vraiment ce que le reporter va pouvoir découvrir .... Ce mystère rend la recherche palpitante et les quelques fausses pistes crédibilisent le parcours, on tourne alors les pages avec beaucoup de frénésie.

Jacques, le tueur en prison, nous intrigue, on se demande pourquoi il tient tant à faire souffrir son prochain, c'est un homme rongé par le mal qui veut faire payer aux autres, une souffrance personnelle, enterré au fond de son enfance.
Marc, le reporter, est un élément complexe au final, autant que le tueur lui-même, il a une autre façon de nous interpeller, mais il va se révéler à travers cette histoire et nous laisser perplexe sur la fin !

Un style simple mais qui accroche bien le lecteur en disséminant un bon suspens de fond. On avance par étape et on a toujours envie d'en apprendre plus. On remarquera les perversions atroces du tueur, elles auraient pu naître dans la tête de Mr. Chattam ! Ce n'est pas le même genre d'écriture, mais au niveau de la complexité et de la façon d'agir du tueur en série, ils auraient pu rivaliser.

L'atmosphère suffocante de l'Asie renforce le malaise de cette histoire, et j'ai beaucoup pensé au "silence des agneaux" en lisant ce livre.

Pour conclure, un bon roman bien construit dans lequel on ne s'ennuie pas. Ici, ce qui est remarquable, c'est qu'on connait le gentil et le méchant, et cela ne nuit pas au suspens de l'histoire. Malgré des coïncidences un peu flagrantes, quelques invraisemblances et des informations un peu vite trouvées, l'auteur nous fait partager le voyage initiatique d'un tueur en série, suivi de près par un journaliste qui tombe peu à peu dans son engrenage...et deviendra vite sa marionnette... mais jusqu'où ? Je vous laisse le découvrir ...



Vous trouverez ici la lecture de June pour cette 6 saison !

7 commentaires:

  1. Ah oui, ça fait très thriller là ;)
    Merci pour cette belle chronique, je ne connaissais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le meilleur de Grangé, mais il est assez déroutant !...J'avais beaucoup aimé "le serment des limbes" également ! belle découverte à toi Phebusa si tu tentes !

      Supprimer
  2. Un excellent roman, je ne me lasse pas de Jean-Christophe Grangé ! Des histoires à chaque fois très prenante, où les personnages sont absolument captivants !
    Une belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci le Chat de ta visite ! oui, une bonne histoire à vous remuer les tripes ! De quoi faire réfléchir sur l'espèce humaine !

      Supprimer
  3. Pour moi, et tu l'as aussi dit dans ton article, ses livres s'apparentent a des films, visuels , rythmés, on se prend au jeu du suspens et de l'intrigue ! Je devrais en lire plus souvent. Tiens ! A noter ! Merci pour ce LDPA ma lili. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  4. comme toi je trouve que ce livre fait réfléchir a l'espèce humaine. J'ai bien apprécié celui ci

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...