lundi 11 novembre 2013

Le dernier royaume - Les cendres d'Auranos T.1 de Morgan Rhodes

Présentation de l'éditeur (Michel Lafon) Fantasy
Traduction Marianne Roumy

Après des siècles de paix, une rumeur de guerre enfle entre les trois royaumes d’Auranos, de Paelsia et de Limeros. Au centre de ce conflit naissant, un funeste souvenir : une sombre magie oubliée, sur le point de s’éveiller de nouveau. Pour la maîtriser, tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus rusés, s’en sortiront. 


Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon d'avoir contribuer
à me faire découvrir le début d'une bonne saga !


Une fantasy simple, enjouée, divertissante sans aucun temps mort, 
bref un bon moment de lecture... ça commence plutôt bien cette chronique.... hein ! 
Et c'est que j'ai dévoré ce premier tome en 2 jours... 

La simplicité et le confort de cette lecture vient de tout un tas de signalisation très efficace, vous savez toujours ou vous êtes, et avec qui ! Il y a un récapitulatif des personnages en début de livre, une carte du monde Mytica dans lequel évolue les personnages, et chaque début de chapitre porte le nom de l'endroit ou l'on se trouve ... ça, c'est un très bon point de ce livre.

Il y en a d'autres... Les aventures de ces 3 familles qui vivent dans 3 royaumes différents nous font partager de très bons moments, on passe d'une famille à l'autre avec autant d'intérêt. Cléo, Jonas, Lucia, Magnus ... sont des personnages qui nous font vibrer, pleurer et sourire, tout au long de ce tome. 

La plume de l'auteur les anime particulièrement bien et nous offre une galerie de personnages avec des caractères et des comportements très actuels. L'histoire avance avec son lot d'intrigues, et de rebondissements, parfois, sans grande surprise, les ficelles sont un peu grosses, mais quelques retournements de situation bien placés, ne manquent pas de saveur, et redonnent du punch à l'histoire.
Les bons et les méchants sont nombreux, ils ont leurs secrets qui les tiennent en réserve d'action pour l'instant, mais au fur et à mesure, des éléments sont divulgués et donnent à l'histoire, une intensité qui nous pousse à tourner les pages sans arrêt, et jusqu'à la fin.

La magie aussi est un paramètre important, les légendes de Mytica sont exploitées et racontées maintes fois, on nous parle de "l'élémentaria", qui a maintenant disparu depuis longtemps... Mais, une prophétie annonce la renaissance de cette magie avec la réunion des 4 soeurs, symbolisant les 4 éléments de l'univers ( eau, terre, vent, feu). Une mythologie facile, je le reconnais, et une quête sans doute déjà exploitée (je pense au film le "cinquième élément") mais aussi à des livres de fantasy plus classique. C'est peut-être un peu léger de ce côté là, mais cela permet aussi au lecteur de ne pas être submergé dans un contexte magique, historique et politique trop compliqué... C'est une lecture parfaite pour une initiation à la fantasy.

Dans ce premier tome, des personnages attachants sont mis en place, la guerre s'annonce, et les alliances commencent à se dessiner. Paelsia, petit pays pauvre, coincé entre les deux grandes contrées, Limeros et Auranos, va devoir trouver le bon allié ! et pour cela, je lirai la suite car je suis vraiment  piquée de curiosité ... J'ai hâte de connaître aussi le sort des protagonistes qui habitent l'histoire avec beaucoup de passion....

Un style d'écriture très abordable, un peu simple, mais on ne s'ennuie pas un seul instant, et les chapitres qui défilent comme des épisodes sont plein de suspens. On est de plus, très vite immergé dans l'univers de l'auteur. Un bon moment de lecture !

Pour les amateurs, il parait que derrière Morgan Rhodes se cache Michelle Rowan ! 
Saluons aussi la magnifique couverture de Shane Rebenshied !




4 commentaires:

  1. Très jolie couverture en effet, derrière laquelle se cache apparemment un livre sympathique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon moment divertissant ! C'est assez édulcoré et plein de bons sentiments mais bien agréable et reposant au final !

      Supprimer
  2. Voyons si aujourd’hui je peux laisser un com ?

    Ton article confirme la sensation ressentie lorsque j'ai parcouru les pages de ce bouquins, en librairie. Je le trouvais étonnement "classique" et j'ai préféré m'abstenir. Comme tu le dis, cela doit être parfait pour un néophyte... ce qui n'ôte rien à la qualité, nous sommes d'accord. Mais je fais l'impasse.

    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grand chose à rajouter ! La simplicité de l'intrigue n'enlève rien au charme de cette histoire ! c'est certain !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...