mardi 11 février 2014

Sous l'ombre des étoiles - Thomas Geha

Présentation de l'éditeur (Rivière blanche) - SF

"Kee. Il s'appelle Kee Carson. Ses yeux pleurent du sang." Sous l'ombre des étoiles nous raconte l'histoire de Kee Carson, recueilli par la Tribu de l'Espace sur la planète Seinbeck, après une cryoveille de 250 ans. Il était tireur d'élite dans l'armée humaine qui combattait les Salamandres. Il découvre à son réveil que les deux espèces vivent maintenant en harmonie sur cette planète, ce qui est un peu dur à avaler pour lui, surtout quand il fait la rencontre de Sirval, le Salamandre de sa Tribu ! Cependant cela se comprend, car ils affrontent maintenant un ennemi commun, qui plus est sur une planète souvent hostile, les autochtones Seinbecks.

Un grand merci à RIVIERE BLANCHE pour ce partenariat

Thomas Geha, un nom qui commence à résonner partout… Il y a quelques temps, j'ai donc décidé de découvrir qui se cachait derrière ce nom qui faisait l'objet de compliments intarissables … 

Le sabre de sang T1, dont vous trouverez la chronique ici a été mon premier regard sur cet auteur, et en effet, j'ai été prise dans cette histoire avec grand intérêt, attachée aux personnages, à tel point que je me suis retrouvée "décontenancée" par la fin de ce tome, riche en rebondissement mais ne finissant pas comme je l'aurai voulu. J'avoue même avoir été mécontente au point de me dire que cette chute ne pourrait suscitait rien d'intéressant pour une suite, sinon des bains de sang effroyables !… Dame Dup me rassure, en me poussant à lire la suite, et Thomas Geha aussi d'une certaine façon. Je le ferai c'est certain, mais aujourd'hui et pour le mois de Thomas Geha sur Bookenstock, je lis "sous l'ombre des étoiles", ce sera donc ma deuxième approche, dans un registre SF mais qui devrait là encore susciter mon intérêt si j'en crois les ouï-dires … voyons voyons...

Il s'agit du tome 0 de son univers spécial SF Planètes Pirates, un space opéra, il me restera à poursuivre l'aventure avec la guerre des chiffonneurs, si j'ai bien suivi ! 

Sa plume convient à tous les genres, elle est simple, des phrases courtes et des idées qui sont exprimées clairement sans phrases à rallonge. La poésie est autre part chez Thomas Geha, sans doute dans son approche des comportements humains, car au détriment de l'action, on observe ici les personnages dans leur vie quotidienne, dans leurs émotions, dans leurs réflexions. Je ne cache pas qu'au début, je trouvais que cela manquait d'actions percutantes et de rythme, mais l'histoire est accès sur l'évolution des personnages, pas sur l'aventure au sens propre. De ce fait, on s'y attache vite, et ceux qui sont les phares de lhistoire, Kee et sa dulcinée, nous remuent souvent les tripes ! et comme Dup, j'en aurai presque versé une petite larme à la fin... Mais j'ai bon espoir... Thomas Geha m'a habitué à des fins étonnantes... Je ne suis pas sûre que la cryogénisation soit la solution pour ce tome-ci, mais l'espoir fait vivre ... ! On verra la pirouette littéraire de Thomas, s'il y a une suite  !

Mais revenons-en à l'histoire ...
Kee se réveille dans sa capsule de cryogénisation...  Il se souvient : Son vaisseau "le Templier" a été attaqué par le peuple "des salamandres", ennemis de toujours  (Tiens ! revoilà encore ces sacrés reptiles !), la bataille semblait être perdue, et ce dernier s'est écrasé sur une planète. Son réveil intervient deux siècles plus tard, ... DEUX siècles, ce n'est pas rien ! et on n'en sort pas complètement indemne ! Il y aura un prix à payer d'ailleurs car le temps reprend toujours ses droits !... En attendant, il est recueilli par une tribu nomade qui déambule sur la planète Seinbeck comme d'autres, il apprend à les connaître, écoute leur histoires et leurs coutumes, et essaie de reconstituer avec les souvenirs de chacun, les périodes manquantes de sa propre vie. Ses repères sont mis à mal et on comprend son émotion… 

Au cours de ses pérégrinations, il rencontre l'amour, l'amitié, l'envie de vivre à nouveau et malgré ce manque indéniable de souvenirs, il reprend goût au bonheur et aux choses simples de la vie…. Une renaissance en quelque sorte...

Ce livre évoque beaucoup les relations ambigües entre Kee et Sirval, (peuple des salamandres) elles font remonter à la surface leurs antipathies d'autrefois et mettent souvent leurs nerfs à rudes épreuves, comme tous ceux de la communauté également. Le temps a passé, leur intelligence a évolué, ils apprennent à vivre ensemble, et nous retrouvons là, les thèmes de l'intégration, et de la différence, bien exploitées et à juste titre. 

Néanmoins, ce roman laisse un goût de trop peu ! L'auteur passe un peu vite sur les intrigues, (l'enlèvement par ex..) et s'éternise sur la traversée de Kee pour rejoindre sa tribu... J'ai trouvé les rythmes assez inégaux selon certaines parties, et il nous laisse avec la sensation d'un monde vu globalement et qui aurait mérité plus d'explications et de développement. Il y avait matière à faire plus long ! Mais je vous rassure, tout cela ne nuit pas à la qualité des sentiments et des émotions qui s'en dégagent et n'étant pas une habituée de lecture SF, cette approche m'a vraiment donné envie de voir ce genre de plus près en commençant par me procurer le Tome 1 de cette série. 


Merci à Thomas Geha de prendre le temps de répondre à nos questions chez Book en Stock ! 
En ce qui me concerne, un tres bon mois de ... découverte !



8 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout Thomas Geha, mais ses univers ont l'air vraiment sympa ! Tu me donnes envie d'y mettre le nez =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, son écriture lui permet de ne pas se cantonner à un genre particulier ... Fantasy , SF et bientôt un genre de thriller à 4 mains ...C'est ce qui fera sa force je pense !

      Supprimer
  2. Oooh mais ca m'a l'air sympathique tout ça ! Je ne connaissais pas, merci de la découverte <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui si tu parles de la collection, elle n'est pas très connue du grand public qui comme moi n'est pas très tournée vers la SF ! mais il y a de très bons auteurs dont celui-ci ! ça mérite de s'y intéresser !

      Supprimer
  3. Comme Sia je ne connais l'auteur que de nom. Je suis dans une année qui mêle bien les genres (je crois) alors qui sait si je ne vais pas faire une intrusion dans le monde créé par ce monsieur. Ton avis a le mérite (en plus d'être intéressant) de susciter la curiosité pour le livre et son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je découvre ce monsieur, et je suis contente de vous faire partager mes propres découvertes. C'est une écriture simple et efficace qui sonne juste ! c'est reposant et rafraîchissant de temps en temps !

      Supprimer
  4. Je retrouve beaucoup de mes impressions dans ta chronique!
    J'ai très envie de découvrir la facette fantasy maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! j'avoue que toutes ces facettes sont intéressantes !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...