mercredi 30 avril 2014

Ames de Verres - Le Sidh Tome 1 - Anthelme Hauchecorne

Présentation de l'éditeur (Midgard) - Urban Fantasy

Ce livre vous attendait. Il était écrit que vous feriez sa connaissance. Car peut-être êtes-vous, à votre insu, un(e) Éveillé(e). Auquel cas, vous êtes en grand danger. Les rues de cette ville ne sont pas sûres. Pour vous, moins que pour tout autre. 
Car les Streums rôdent, à l’affût d’une âme à briser. Je ne vous mentirai pas : vos options ne sont pas légion. Votre meilleure chance de survie git selon toute probabilité entre ces pages. 
Qui sont les Streums, demanderez-vous ? Pourquoi convoitent-ils les fragments du Requiem du Dehors ? Quel avantage espèrent-ils retirer de cette partition funeste? 
Si vous ignorez les réponses à ces questions, vous vous trouvez alors face à un choix. Pour lequel il est de mon devoir de vous aiguiller… 

Souhaitez-vous rejoindre la Vigie, risquer votre vie et sans doute plus encore, dans une lutte désespérée pour déjouer les intrigues du Sidh ? 

…Ou bien demeurer parmi le troupeau des Dormeurs, à jamais ?  Pareille aventure ne se présente qu’une fois. Sachez la saisir.            Enki, enquêteur et logicien de la Vigie.

 J'entends ce nom pour la première fois chez Bookenstock que je remercie d'ailleurs, ainsi que les éditions Midgard - Lokomodo-lib pour ce partenariat.  Il aura suffit d'une chronique des filles plus que flatteuse, puis du nom de l'auteur pour contribuer à m'intriguer, est-il jeune ou vieux ? un nom plein de résonance et d'histoire qui interroge ! 
Ce roman est classé en "Urban fantasy", je ne suis pas une habituée de ce genre, il se trouve donc que je m'initie à cette ambiance, avec un livre qui est assez original dans son concept pour maintenir mon esprit "éveillé"... vous comprendrez plus loin l'évocation de ce terme ...

L'écriture est un des éléments qui m'a conquise, une pointe fine et précise qui acidule avec aisance, une poésie parfois tranchante qui surprend, la contradiction de ses termes témoignent de l'atmosphère déroutante du livre. L'imagination est stimulée par de belles tournures, même si bien souvent, il s'y passe d'horribles choses, car le lecteur est balloté entre les toilettes et les hauts-le-coeur, j'exagère un peu mais parfois, c'est bien glauque, alors âmes trop sensibles s'abstenir ...

Ce qui m' amène à vous parler du lieu et de l'univers de cette histoire.... L'auteur, qui puise avec délice dans son imagination, nous réinvente la ville de Lille, au nord de la France, quoi de plus banal en somme (ha ha ha ! la somme ...le Nord ... bon d'accord, passons) ... Oui, mais une ville où Anthelme Hauchecorne, campe son univers hors du commun à connotation celtique et assez barbare !
J'avoue que ce petit monde m'a vraiment dérouté au début, mais quand on a compris que pour mettre un terme aux invasions agressives des "Streums", (créatures monstrueuses venues de l'autre monde) une organisation s'est mise en place : La vigie, tout est gagné. Il ne reste plus qu' à connaître la hiérarchie rigide de cette association, avec les éveillés et les dormeurs, deux groupes aux fonctions assez simplifiées, telles que agir ou penser .... Tout cela régit par le Codex Metropolis, manuel de règle et de survie écrits pas les piliers, (créateurs de la "fameuse" vigie), on va retrouver tout au long de ce livre, des extraits de ce code qui vont entrecouper les histoires de nos deux "héros", camille et Vincent...

Ce qui m'amène à vous parler des personnages... Mises à part des créatures abjectes, qui viendront perturber le cours de l'intrigue, mais je vous laisse les découvrir, le panel est assez incroyable ! Il y a nos deux personnages fil rouge, Camille et Vincent, l'une est une recrue qui veut devenir chasseuse, et l'autre un professeur en quête d'aventure...des âmes sombres qui n'ont pas été gâté par la vie. Camille m'a plus touchée que Vincent auquel je n'ai pas réussi à m'attacher. On les retrouve chacun leur tour grâce à des chapitres courts qui s'intercalent et qui pourraient ressembler à une succession de petites nouvelles avec des points de vue différents. Des petites nouvelles qui portent souvent un message, c'est aussi un peu le regard que porte l'auteur sur notre société, pas jolie...pas jolie... d'ailleurs. Ah oui, je n'ai pas encore parler de l'enquête - fil rouge de l'histoire - qui consiste, pour nos deux anti-héros, à découvrir le meurtrier machiavélique qui sévit dans leur secteur et qui pulvérise ses victimes en sable sanglant... brrrr ! mais là, il va falloir lire ce roman pour le savoir, car je n'en dirai pas plus....

En conclusion, un concept original avec des histoires qui m'ont fait un peu frémir, j'ai senti beaucoup de violence et l'atmosphère générale même si elle m'a intrigué, m'a laissé plutôt un gout de malaise que de" reviens-y" ! Je pense que c'est assez déroutant et il faut que chacun puisse se faire une opinion en essayant cette lecture. Je n'ai pas été complètement emballé par le fond, mais j'ai beaucoup apprécié la forme, d'une part, l'écriture de l'auteur et d'autre part, le soin qu'il a porté à la présentation de son livre : codex sous forme de parchemin, apport d'illustrations et fils barbelés qui sillonnent chaque haut de page. La couverture est également très belle, il faut le souligner.

Ce jeune auteur a un potentiel imaginatif assez incroyable !
 On a l'impression d'être au beau milieu d'un jeu de rôle dont on peut être le héros !
 A découvrir !


La harpe osseuse - illustration P.Quidault
Le requiem du dehors - illustration P.Quidault
Le guerrier onyx - illustration P.Quidault
L'Ophiure en scaphandre - illustration P.Quidault

7 commentaires:

  1. C'est clair que c'est une lecture qui ne laisse pas indifférent =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment à chacun de se faire une opinion ! C'est un monde très particulier mais aussi très dense en trouvailles ! Contente d'avoir pu profiter de ce mois de .. pour découvrir cet auteur.

      Supprimer
  2. C'est cet univers glauquissime et rock and roll qui m'a séduite, d'autant plus qu'il est servi par une plume élégante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est assez "détonnant" comme cocktail ! son écriture et les associations d'images qu'il invente sont un gros point fort ! incontestable !

      Supprimer
  3. Hum, celui-ci m'interesse un peu plus, bien que la 4' de club me fasse un peu l'effet douche froide. Je lirai la chro de Si à, pour parfaire mon idée et peut-être...

    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a une écriture très originale et très imagée ! Ce livre ça vaut le détour sauf si vraiment tu n'aimes pas du tout du tout ... les trucs un peu cracra qui remuent l'estomac !...

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...