mercredi 27 août 2014

La patience du diable - Maxime Chattam

Présentation de l'éditeur (Albin Michel) - Thriller

Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ? Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse… Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur. Après La Conjuration primitive, Maxime Chattam, dans ce thriller d’une maîtrise glaçante, sème plus que jamais le doute.

Une chronique à chaud car je viens de refermer le livre… et pfffff ! comme c'est NOIR, NOIR, ROUGE ET NOIR ! Sang et violence dans cet opus qui continue bien sur la même lignée que le premier "la conjuration primitive", mais peut-être un poil moins bon .. Il est certain que le monde que nous dépeint l'auteur ici est, sans illusion et sans appel, il nous montre une humanité sordide qui semble ne plus avoir d'espoir, on sent bien que l'actualité de notre monde réel inspire cette descente aux enfers et je pense qu'il y a un grand appel au secours dans ce livre, "réveillez vous, on va droit en enfer si on continue à vivre dans cette violence quotidienne, guerre, conflits religieux, intolérance…". Bref, je pense que le message est bien passé en ce qui me concerne, les arguments utilisés par M.Chattam sont criants de vérité…

Et comme à son habitude, pour mettre en scène la violence manifeste qui existe, M. Chattam a déployé une imagination débordante d'horreur et sans limite, il faut avoir le coeur bien accroché et éviter de lire ce livre pendant la pause déjeuner, je vous le dis car j'en ai fait l'expérience…Vous me direz que je ne suis pas obligée de lire ça ! Alors c'est que vous ne connaissez pas la plume ensorceleuse de ce monsieur, une écriture sans fioriture, mais toujours mené tambour battant et un sens du suspens si bien maitrisé et aiguisé que malgré les descriptions indigestes de scènes de crimes, je reste quand même scotché à ces lignes !

Ce tome n'est pas vraiment une suite du tome 1, seuls les personnages sont récurrents, et nous retrouverons l'équipe de choc : Ludivine, Seignon et Guilhem, tous trois très attachants et charismatiques dans leur genre. Il  vont mener l'enquête pour retrouver le diable en personne, celui qui manipule les consciences et qui transforme des hommes en bombes vivantes, un sacré programme pour ces flics hors normes, je vous laisse découvrir toutes les ficelles de leur recherches et de l'histoire.
Je suis assez déçue que notre légendaire "Joshua Broslin" n'intervienne pas dans l'enquête, on le rappelle juste à notre mémoire ! Quel dommage, je pressentais une collaboration à la fin du premier volume de cette trilogie ... Le couple Ludivine et Broslin aurait pu faire des merveilles dans la profession ! Peut-être pour le tome 3 ... A bon entendeur Salut ! 

La thèse du complot est très élaborée ici, mais elle retombe vite quand on découvre que toute cette violence est perpétrée par un "seul" manipulateur, et qu'a mon grand plaisir, je l'ai découvert le visage du "diable" dès qu'il est apparu dans le livre … 

Petit bémol : Les faits paraissent un peu disproportionnés dans cette histoire, l'auteur en fait beaucoup trop, nous écoeurant abondamment, en oubliant une petite pointe de surprise... Cette histoire avait un petit air de déjà vu et j'aurai aimé être plus dérouté ou surprise ! Il n'en reste pas moins que cela reste encore un livre assez "épique" dans le genre, et donne  la part belle aux forces obscures !  Attendons la fin de cette trilogie du diable, et voyons ce que nous réserve comme "apothéose" cet excellent auteur de thrillers !

organisée par Imagin' sur Livraddict

5 commentaires:

  1. C'est vrai que je m'attendais moi aussi à voir apparaître Brolin, j'aurais adoré. Nettement en dessous du précédent pour moi, même si ça reste un bon thriller, les ficelles sont un peu grosses et on le voit venir d'un peu trop loin ! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, et à force de tirer sur la ficelle... l'émotion disparait ! J'attends la fin ! Merci de cette LC !

      Supprimer
  2. La conjuration primitive a été un vrai coup de coeur, j'ai hâte de lire celui-ci après avoir lu ton article ! Je te souhaite une très bonne lecture avec Le chardon et le tartan, je le lis aussi^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kincaid, J'ai nettement préféré la conjuration primitive mais ca se laisse lire ;) Le chardon et le tartan est beaucoup plus soft ! c'est une lecture divertissante après du Chattam !

      Supprimer
  3. Je suis assez d'accord avec toi. J'avais aussi préféré La conjuration primitive et La patience du Diable manque effectivement un peu de surprise, il est plus convenu dans le genre. Mais il reste un bon thriller bien ficelé et surtout, quand on voit les derniers événements, en France ou ailleurs, terriblement d'actualité.

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...