lundi 18 août 2014

La petite cloche au son grêle - Paul Vacca

Présentation de l'éditeur ( le livre de poche) - Histoires de Vie

Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m'a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t'en saisis, comme s'il s'agissait d'un miracle. – Mais tu lis, mon chéri ! souffles-tu en remerciement au ciel. Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l'objet. Non, tu ne rêves pas : ton fils lit. Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour... » Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France.

Une lecture non prévue, un cadeau qui tombe d'une île… Un rare bonheur qui se dévore en quelques heures, merci ma Choco, dont voici aussi l'avis

Il n'est pas nécessaire que je vous raconte l'histoire très poétique de ce petit roman, il possède un fond sonore à la "Pagnol" et sert parfaitement une multitude de sentiments très très différents.

Le héros nous raconte une partie de son passé qui s'ouvre sur le son d'une clochette, et comme la petite madeleine de Proust, fait ressurgir ses souvenirs au fur et à mesure. On imagine l'auteur les yeux fermés parlant tout haut et se souvenant comme s'il y était, phénomène accentué par l'emploi du présent qui au départ peut gêner un peu la lecture, mais j'ai trouvé qu'on s'y accommodait très bien, et cela rendait le récit encore plus vivant et plus émouvant aussi.

Les points de vue s'alternent de temps en temps, en passant de la mère au fils. On est à la place du narrateur et cette conception qui aurait pu éloigner le lecteur des personnages, au contraire les rapproche car on a la sensation d'être à chaque fois au coeur de l'action, en plein milieu des joies, des tristesses, des rires … Je suis rentrée tout de suite dans l'histoire et ce livre a été lu d'une seule traite, l'émotion a su alors grandir au fur et à mesure, et j'ai même tressailli d'un sanglot sur la fin.

Subtilement, on y parle aussi de la maladie, de la souffrance et de la douleur, des ressentis qui sont approchés avec nuance et sincérité, tout cela est vécu et écrit avec une belle dignité... L'amour filiale est fort, beaucoup d'émotions contenues dans cette famille attachante.

Plus plaisants, les passages liés au spectacle m'ont enchantés, "Actrice amatrice" dans une compagnie de théâtre, il a été facile pour moi d'appréhender le montage du spectacle dans ce village, et les petits soucis d'organisation, l'appréhension, le temps.. Bref, tous ces facteurs qui mettent de l'effervescence dans la vie de ces "artistes en herbe" !

On ne peut pas passer non plus à côté de l'amour des belles lettres dans ce livre, et les raisonnements grotesques du père devant la biographie de Marcel Proust est pleine de réalisme, et dénote les comportements étriqués de certaines personnes qui manquent d'ouverture d'esprit et qui ont une attitude très rurale ! Heureusement, on voit aussi le changement du père qui, piégé dans son ignorance, décide d y remédier, et il est bon de le voir se pencher sur la lecture avec son fils...

Vous l'aurez compris, je crois, j'ai été charmé par ce livre, ce petit passage dans le quotidien d'un village et de ses habitants est un beau témoignage touchant et simple ! A découvrir absolument !

4 commentaires:

  1. je suis contente qu'il t'ait plu autant qu'à moi ;) c'est un beau livre sensible à lire et à relire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vais me pencher sur ces autres écrits, j'aime beaucoup la pudeur et le ton de l'auteur.
      Merci encore pour cette découverte.

      Supprimer
  2. Un exellent voyage que se livre. le personnage du père est tres attachant, et l'émotion est au rendez-vous à chaque chapitre,tout particulieremenit à la fin. un ouvrage qui donne envie de lire et de idécouvrir le monde fabuleux de la litterature.
    bruno

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bruno ! Ce livre touche en plein coeur ! ;)

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...