jeudi 12 février 2015

La horde du contrevent - Alain Damasio

Présentation de l'éditeur ( Folio SF) - Science-fiction

" Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu'un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s'y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d'eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu'en Extrême-Aval ait été formé un bloc d'élite d'une vingtaine d'enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueules, leur vie durant, le vent jusqu'à sa source, à ce jour jamais atteinte : l'Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m'appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l'éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l'azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l'ultime. "

La horde du contrevent est un livre qui renferme une histoire bouleversante, je me suis vraiment demandée ce que j'allais pouvoir écrire… Quelle envolée poétique dans ce monde imaginaire cruel, impitoyable et sans fin ! 

Il a pourtant été assez fastidieux de rentrer dans ce roman de science-fiction, et j'ai du prendre un peu sur moi, pour me dégager des moments de parfaite concentration, mais, une fois que l'ancrage a été fait, je n'ai pas réussi à le lâcher. J'avais l'impression d'avoir trouvé une vraie énigme, un vrai mystère à suivre, une histoire originale inventée par un esprit créatif et novateur. L'auteur maîtrise parfaitement la rhétorique et instille doucement des émotions et des réflexions intelligemment mises en scène. Un grand livre ! je vous assure, il faut s'y essayer malgré la hardiesse de certains passages ! 

Le style est tout à fait étonnant, la richesse de la plume de l'auteur, ses tournures de phrases appropriées en font un bijou pour moi. La lecture de certaines phrases, parfois, me paraissaient incompréhensibles, élaborées avec un enchainement de mots érudits et d'images complexes, et c'est là, tout le génie de l'auteur car malgré tout, la poésie de ces mots nous apportent quand même, un éclairage et une compréhension évidente. 
Le style nous interpelle à d'autres égards, la façon de découper les chapitres par exemple, en paragraphes, ce qui nous donnent la vision de chaque participant, symbolisées par un signe, ils relatent chacun à leur tour, leur version des événements, avec leurs mots et leur sensibilité, et nous font ainsi avancer dans l'histoire. 

Je n'ai pas encore pris beaucoup de recul et je suis encore sous le choc de l'histoire de cette 34eme horde, une équipe constituée de 23 personnes charismatiques, surprenantes qui sont des forces de la nature. Femmes et hommes, coriaces et entraînées, se retrouvent pour une expédition de longue haleine, rallier deux points extrêmes de leur monde, une quête qui leur permettra de remonter le courant du vent, jusqu'à en trouver l'origine … De l'aval à l'amont, tout comme les pages qui se décompte de 700 à 0, un effet de mise en page qui nous ramène inévitablement vers le point de départ ! 

Un parcours initiatique que l'on vit intensément, on souffre avec eux et on peine à avancer dans ces paysages sévères, emprunts d'une certaine magie, et d'une noblesse morbide. On y découvre toutes les formes du vent. Leur lutte contre ces éléments naturels est décrite avec brio, insistant toujours sur la fragilité de l'homme face à la nature. 

J'ai retenu mon souffle plus d'une fois, mais l'auteur ne nous épargne rien, un livre épuisant à lire tant il absorbe toute votre attention. Les passages de la tour fontaine, la Norska glaciale, la joute verbale 
(magnifique!) à Alticcio … Autant d'aventures envoûtantes que de bonheurs à lire … 

On s'identifie à tous les personnages, ils se révèlent attachants à leur façon, on peut se retrouver en chacun d'eux, une pensée pour le scribe et le troubadour qui m'ont touchés plus fortement, et une marque de respect pour le traceur et le guerrier qui m'ont laissés scotchés par leur ténacité et leur déterminisme ! Sachez que même si je ne les cite pas tous ! Ils ont tous une place dans mon coeur de lectrice, et se sont illustrés d'une manière ou d'une autre sur le chemin de leur destin.

Le vent est omniprésent dans ce récit… Il donne le souffle et le rythme à ce roman époustouflant, épique … Ce livre est un coup de coeur immense, il témoigne que d'excellents auteurs français, comme Mr Damasio ont des choses à dire en alliant magistralement la poésie à la réflexion. Ce roman demande beaucoup d'attention, mais en récompense, j'ai été bouleversée par autant d'humanité, et je ne risque pas d'oublier cette quête aussi belle ... qu'inutile… 

On connaît aussi une des caractéristiques du vent, on dit souvent qu'il peut rendre fou …
 Alors attention à vous, s'il vous prenait l'envie d'ouvrir ce livre....










24 commentaires:

  1. Il faut que je le sorte de ma pal il y est depuis longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pour moi aussi....Je remercie le coup de vent passé sur toute cette poussière ! ;)

      Supprimer
  2. Quelle belle chronique !!! et oui ce livre est "soufflant" et tu en parles fort bien.
    Merci pour les souvenirs … et les photos de la fin juste magnifiques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce livre inspire de belles chroniques, la tienne était fort juste aussi et bien analysée ! Merci de ton passage ;)

      Supprimer
  3. Ca me tente beaucoup!!!;)
    C'est rare la beauté des mots derrière une belle histoire envoutante!!!
    Je note...........;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut tester, et tu peux en effet le noter, un roman percutant qui restera marqué un moment dans ma mémoire !

      Supprimer
  4. Ça me fait plaisir de voir ton ressenti en harmonie avec le mien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais qu'on ressent souvent les mêmes choses ! et j'ai bien fait de contrer hein !

      Supprimer
  5. Un livre très particulier, mais à lire :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est tellement hors normes à tout point de vue !

      Supprimer
  6. Je savais que ce livre saurait te toucher ! Coup de coeur aussi, chez moi, et un des rares que je relirai.

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le garde en effet dans la sphère de ces livres "indémodables et atypiques" ! Un grand moment de SF ! Merci de ta visite ma Nanet !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Oui, "énormément" plu, je dirais même ! Un livre vraiment particulier, mais j'ai adhéré très vite ... Merci de ton passage Chris, bises !

      Supprimer
  8. Pour quelqu'un qui ne savait pas quoi écrire, tu t'en es drôlement bien tiré !!
    Contente que cette lecture t'ai plu, faut que je le rajoute à ma pile maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est vrai que j'étais très émue en écrivant cette chronique, j'ai rarement ressenti ça, car malgré le peu de recul, toute l'histoire m'est revenue " dans la gueule "... je pense qu'il te plairait !

      Supprimer
  9. Tous les ans, je le vois dans les challenges Livraddict et il m'intrigue mais je dois avouer que le résumé ne me donne pas plus envie de le lire que ça, malgré les très bons avis dont le tien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que j'ai eu du mal à le prendre aussi pour m'y plonger une bonne fois, la SF c'est pas mon truc, et la complexité de certaines passages lus en vrac ne m'inspiraient pas du tout ! Et pourtant, quel livre ! Alors le meilleur conseil que je pourrais te donner c'est : oublie le résumé, tes préjugés et tente le ! Je pense que tu ne le regretteras pas ! ;)

      Supprimer
  10. J'ai dû faire la même chose ;) Prendre sur moi pour entrer dans l'histoire... se laisser porter par le vent. C'est tout un vocabulaire et une structure autour du vent que l'auteur nous propose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, et une fois que l'esprit a été happé, difficile de s'en détacher, il faut vraiment se laisser porter ! Merci de ta visite ;)

      Supprimer
  11. Ce livre doit être prenant, sans forcément avoir que de l'action! Je le mets dans ma WL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors Bonne lecture Anne ou Marie ! Très prenant, une fois qu'on est investit par l'histoire ! ;)

      Supprimer
  12. Cela fait un moment que j'ai ce livre dans ma wish list, et la manière dont tu en parles donne envie de passer à l'acte... Il a l'air de t'avoir fait une impression profonde, et l'on ressent à travers ton billet combien il t'a touchée... En tout cas, il t'a inspirée une très jolie chronique, c'est indéniable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Parthenia, j'avais pourtant peur de manquer d'inspiration, car il est parfois difficile de savoir exactement pourquoi un livre vous a tant marqué, au delà de l'histoire j'entends ! Touchée par une superbe écriture et des situations qui nous amènent à réfléchir sur nous-mêmes !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...