lundi 27 avril 2015

Les pilleurs d'âmes - Laurent Whale

Présentation de l'éditeur (Hélios) - Science-fiction

1666...
« Les grosses balles de plomb claquent sur le bois de la chaloupe. Je prends conscience que j'ai de l'eau jusqu'aux chevilles.
Peu importe : c'est un voyage à sens unique.
Plonger, tirer, plonger, tirer...
Un choc sourd. Nous avons touché.
— Lancez les grappins ! À l'abordage ! »
Suivez les pas de Yoran LE GOFF dans ce trépidant roman d'aventures où espionnage intergalactique se mêle à la flibuste du XVIIè siècle, et à ses marins gouailleurs !


Je referme déjà ce livre ... Quel beau voyage ! ... Perdue aux antipodes de deux civilisations, je reviens doucement dans la réalité, je reprends doucement le chemin de mon quotidien. Une expérience livresque passionnante à travers ce livre, et d'une grande originalité, c'est un beau pari que Laurent Whale a réussi, le tout souligné d'une écriture enflammée qui nous font revivre la monstruosité et le quotidien des pirates du XVII, en y insinuant des engins et des technologies du futur lointain. Flibusterie et science-fiction ...Délirant, pas gagné d'avance ! et pourtant très crédible sous la plume de l'auteur...

Il faut bien dire que la mise en place est fastidieuse car on ne comprend pas tout de suite dans quel genre d'histoire on est embarqué. Le monde futuriste est à peine développé et les complots politiques dont on parle reste très flous. Mais le sujet de ce tome réside autre part, on comprend assez tard dans le livre que certains cartels du futur n'ont rien trouvé de mieux que d'enquêter et d'espionner dans leur passé pour trouver et recruter des guerriers forts, courageux et honorables, les emmener dans leur futur afin qu'ils combattent et enseignent leurs techniques ancestrales aux générations du futur, et qu'ils les aident à étendre leur domination, quelle idée ! quel paradoxe !  fallait y penser ! D'autant que vous vous en doutez l'ennemi des cartels contre attaque, en envoyant de son côté un meurtrier qui devra se débarrasser de ces guerriers, avant leur recrutement .... Cela donne une histoire tout à fait captivante, et mêle habilement les deux univers.

Le style est simple et précis, les descriptions accompagnent parfaitement l'action. L'auteur nous embarque avec l'emploi du "Je", et on vit l'action au présent aux côtés des personnages principaux, mais attention le "Je" n'est pas toujours la même personne, et cela peut-être perturbant... Perturbant aussi la gestion des actions dans l'espace temporel, car on est parfois projeté dans le temps en un changement de phrase et il faut être concentré pour savoir avec qui on est de nouveau… C'est le petit bémol de ce roman !

Mais tout cela n'est pas grand chose à côté de la qualité des passages concernant l'univers de l'olonnois, en effet, les parties du récit retraçant les combats, la vie quotidienne des marins m'a enchanté. Ces loups de mer, malgré leur violence quotidienne, m'ont tenu en haleine par leur exploits et leur courage, voir leur crédulité parfois... Je sais de source sûre (de Mr Whale lui-même) que ces recherches ont été énormes sur le sujet, jusqu'à prendre la mer sur un vieux gréement, et ça se sent, la véracité des faits concernant notre flibustier et sa galerie de figures légendaires comme Oexmelin ne sont pas à mettre en doute, il nous propose son histoire qui vient rejoindre la grande Histoire. Et c'est un bonheur à lire, malgré des scènes un peu dures...tortures et compagnie...Très bien documenté, et réaliste à souhait, cela donne encore plus d'envergure à ces hommes rustres et à leurs aventures.
On remarquera le lexique très à propos à la fin de l'ouvrage, on y découvre des termes propres au domaine de la flibusterie, très instructif.
Un roman a découvrir pour son originalité. L'auteur a bien maitrisé les deux univers radicalement différents, et les a imbriqué en créant une aventure passionnante !  

La minute DICO du héros de l'histoire :
...D'origine française, né aux Sables d'olonne (Très interpellée, car je réside tout près des Sables d'Olonne) vers 1630, François l'Olonnais commit ses principaux actes de piraterie en compagnie de Michel le Basque. Après avoir fait naufrage en 1669 sur la côte de Darien, au Panama, il est capturé puis est haché, rôti et mangé par des Indiens cannibales. 


Laurent Whale, rencontré et congratulé sur le salon des Imajinères, auteur extrêmement sympathique ( je vous rassure sa tenue tient compte du thème western cette année ! ) avec qui j'ai pu parler largement de ce livre et de sa suite éventuelle ... Il  a su me convaincre avec Good bye Billy, un thriller plus adapté à mes attentes, je suis repartie avec ... le livre, pas l'auteur, bien sûr ... Il me tarde de me plonger dans cette nouvelle aventure au pays des carabines et des Winchesters !





10 commentaires:

  1. Je pourrai bien me laisser tenter par cette histoire, ce livre semble vraiment sortir de l'ordinaire, merci pour la découverte ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est original, et même si cela peu déconcerter au début.. on finit par s'habituer à l'imbrication des deux univers !

      Supprimer
  2. Je me reconnais tout à fait dans ta chronique ! Après avoir terminé le livre, j'avais envie d'embarquer en haute mer (et après Les étoiles s'en balancent, de faire de l'avion ^^). Moi aussi je suis gravement tentée par Goodbye Billy maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire que c'est ta chronique qui avait déclenché cette envie de lecture ! J'ai passé un excellent moment ! Billy est en haut de ma pal ! et j'ai aussi beaucoup lorgné sur les étoiles s'en balancent ...

      Supprimer
  3. tant mieux si ta lecture t'a plu. Bise lili

    RépondreSupprimer
  4. trop classe la photo pour illustrer la chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T as vu ça ... Un grand monsieur hyper sympathique ! Je venais juste de finir de le lire ! belle opportunité pour en parler !

      Supprimer
  5. C'est vraiment génial de rencontrer l'auteur juste après avoir apprécié son roman et de pouvoir en parler avec lui quand c'est encore tout frais ^^ D'autant qu'il a vraiment l'air très sympathique et accessible ! "Les étoiles s'en balancent" est dans ma PAL, et tu imagines bien qu'après ton billet celui-ci devrait venir lui tenir compagnie très vite ;) Il faut dire que j'ai découvert que le mélange flibusterie SF se mariait à merveille dans "Le Déchronologue" et que j'ai adoré ça ! Merci ma Lili, bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super, alors à charge de revanche ma Lupa, c'est moi qui vais attendre ton avis sur les étoiles s'en balancent pour attaquer ce roman... J'ai d'abord "Good bye Billy" a découvrir de ce monsieur qui au demeurant est effectivement sympathique et n'a pas pris la grosse tête malgré son succés montant !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...