mardi 29 septembre 2015

Maman a tort - Michel Bussi


Présentation de l'éditeur ( presses de la cité) - format epub - Policier

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent. Qui est Malone ?



Comme toujours la plume de Bussi est simple et reconnaissable, embarquée dans ses histoires depuis le début, excepté "le code lupin" que je n'ai pas encore lu, je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire, le début "ferre" bien le lecteur ...

On est donc très vite captivé par ce qui arrive à ce petit garçon qui nie que sa mère est la sienne et qui intrigue au plus haut point avec son "gouti", peluche qu'il traine partout et à laquelle il semble s'accrocher pour avancer. Je ne souhaite pas trop en dévoiler sur l'histoire car la trame de ses récits est souvent assez complexe, avec plusieurs histoires sur des voies parallèles qui finissent par s'entremêler dans de surprenantes mises en scène. Je vous dirai juste que notre petit bonhomme qui s'appelle Malone, présente, à 3 ans, une précocité certaine, il parait très renfermé et cela intrigue beaucoup le psychologie scolaire, au point qu'il va finir par remuer tout le monde pour qu'une enquête soit ouverte, il est persuadé que l'enfant ne ment pas, et que ses parents ne sont pas les siens …

Michel Bussi sait nous balader, "c'est sa marque de fabrique", de pistes en pistes, il nous entraine sur un chemin, puis nous perd dans un autre … mais on apprend aussi à le connaitre, et parfois on arrive à sentir où il va nous emmener, la conception de ces romans finissant aussi par prendre une tournure assez identique … J'avoue que cette partie de cache-cache m'a un peu fait tourner en bourrique, tout en sachant pertinemment que j'allais encore tomber dans le panneau à la fin de l'histoire… Mais là, l'auteur a tiré un peu trop sur la ficelle avec des rebondissements alambiqués et tout juste crédible par moment. On ne comprend pas pourquoi le psychologue s'évertue à ce point à vouloir en parler à la police et non à des services sociaux par exemple, ce qui serait plus logique dans un premier temps… Bref, malgré une lecture rapide grâce à un style lisse et facile, j'ai été moins emballé cette fois-ci, et par l'histoire et par la façon d'aborder les faits, les coïncidences sont un peu trop lourdes dans ce récit, et l'enchainement des événements un peu trop téléphoné, trop travaillé, cela enlève une magie, magie que je n'ai pas retrouvé chez cet auteur depuis ma lecture des NYMPHEAS NOIRS, que j'ai beaucoup aimé …

Les quelques informations distillées sur la mémoire sont intéressantes, et nous renseigne sur des fondamentaux de cette science, l'auteur a potassé ! Je dois dire également que les noms des protagonistes comme Dragonman, la commandante Augresse, Pasdeloup, ou encore Lechevalier… m'ont évoqués une fable, des noms qui rappellent un conte pour enfants, les surnoms sont bien trouvés mais caricaturent un peu trop les protagonistes ...et semble avoir été donné par Malone, un clin d'oeil à notre petite victime et au petit héros de notre livre d'une certaine façon.

Voilà, je vous laisse donc le soin de découvrir ce nouveau roman, qui m'a un peu déçue dans l'ensemble, malgré un rythme assez palpitant, car pas de doute, le suspens y est en permanence assuré. Espérons que la perversité psychologique de l'auteur saura vous charmer, et que les pistes qu'ils aiment à brouiller sauront vous emporter... Moi, je me suis un trop perdue cette fois-ci ...

Merci a Mistigri d'avoir organisé cette lecture commune, c'est par ici



12 commentaires:

  1. Bon, comme je te le disais sur ton suivi LA, suis contente de ne pas avoir fait l'acquisition de ce titre-là pour faire connaissance avec l'écriture de Bussi...
    Autant commencer par le meilleur non?
    Merci en tout cas de ton avis éclairé :)
    C'era

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord ...encore que, tu sais comme moi que les goûts peuvent diverger, mais il semble que les avis que j'ai lu, tendent tous vers le manque de crédibilité, pas pour l'histoire en général qui tient la route .. mais pour les ficelles utilisées et qui nous font avancer... Pour moi et tu le sais c'est Nymphéas noirs ! il y a une certaine forme de poésie que je n'ai pas retrouvé dans les autres !

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec ta chronique, j'ai aussi été impressionnée par les recherches faites sur la mémoire, je trouve ça toujours intéressant d'apprendre en lisant des romans. Ca passe toujours mieux que les gros pavés scientifiques bourrés de mots souvent hors de portée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai été captivé par tous ce que le psy nous a appris sur la mémoire , notamment sur la mémoire flash, on a l'impression que notre souvenir est long et dense et pourtant bien souvent, il n'est associé qu'à une seule image ! j'ai fais le test c'est étonnant ! Merci de ta visite

      Supprimer
  3. je vais lire n'oublier jamais en LC avec naramaya fin oct, je pourrais découvrir cet auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! tu viendras m'en parler Chris ! Bonne lecture

      Supprimer
  4. J'ai lu un autre livre de cet auteur que j'avais bien aimer. Du coup je suis curieuse de lire celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est son dernier, mais ce n'est pas celui que j'ai préféré, les ayant quasiment tous lus, je commence peut-être à trop repérer ces artifices pour nous lancer sur de fausses pistes ! j'ai eu moins de plaisir avec celui-ci, bien que l'intrigue soit intéressante !

      Supprimer
  5. J'ai lu ton avis avec attention et je comprends ton avis... on commence à connaitre un peu l'auteur. Je me ferai mon avis , t'inquiète, mais ton avis ne m'étonne pas. Merci pour ta sincérité. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends d'avoir ton avis Stellade ! Mais tu ressentiras peut-être comme moi que ces retournements un peu trop faciles finissent par lasser un peu ! bises

      Supprimer
  6. Bussi par ci, Bussi par là... Et je n'ai toujours pas craqué pour m'atteler à l'un de ces romans ^^ Je sais malgré tout que si je franchis le cap un jour, ce ne sera pas avec celui-ci mais avec Nymphéas noirs ! Encore une certitude que je te dois, merci ;) A bientôt Lili !

    RépondreSupprimer
  7. comme toi je l'ai moins aimé que Nymphéas noirs mais j'ai tout de même apprécié le travail de l'auteur sur les codes du conte et le travail de mémoire. Je poursuivrai ma découverte de l'auteur ;)

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...