lundi 25 avril 2016

Epées et démons T.1 de Lankmar- le cycle des épées. - Fritz Leiber

Présentation de l'auteur ( Bragelonne) - Fantasy
Traduction :  Jean claude Mallé

Imaginez un monde antique et fabuleux, un monde de sortilèges et de joyaux, de crânes et d'épées affûtées. Au cœur de cet univers de légende : la cité de Lankhmar, dont les tours et les ruelles grouillent de brigands et de magiciens. C'est là que se sont rencontrés Fafhrd, de la Toundra de Glace, des terres hostiles perdues bien plus au nord que les Huit Cités et la chaîne des Pas du Troll, et le Souricier Gris, dont les yeux malicieux luisaient de magie et la silhouette évoquait les villes du Sud, les venelles obscures et les grands espaces brûlés de soleil. Alors que les deux hommes se défiaient du. regard dans une brume à peine percée par la lumière de torches distantes, ils eurent le sentiment diffus d'être les moitiés longtemps séparées d'un héros qui les dépasserait l'un et l'autre. Ils ne savaient pas encore que leur amitié serait plus longue que mille quêtes et cent vies d'aventure ! cette séerie se compose de 3 tomes.



Alors si j'ai bien compris les propos de ce maître de la fantasy, Mr Fritz Leiber,  Le cycle des épées est le travail de toute une vie, de toute sa vie, et si aujourd'hui, il  y a quelques renouvellements dans le genre, il semble qu'à l'époque et jusque dans les années 80, il imposa sa patte, son nom est recommandé et sonne fort pour les amateurs "d'héroïc fantasy". Je me devais donc de jeter un oeil sur ses écrits, et au détour de plusieurs envies, j'ai finalement décider de me plonger dans ces "longues nouvelles" qui forment un cycle très complet .... et je vais commencer ici à vous parler de la première histoire... "Epées et Démons", une belle entrée en matière qui a retenu toute mon attention, vite lu, j'ai trouvé beaucoup de modernité dans ce récit ....

Les premières pages sont à peine accrocheuses et on se demande un peu au début dans quel type d'histoire on s'aventure, on est perdu dans une histoire plutôt de coeur, et on attend... et puis passées quelques pages, on commence à rentrer dans l'aventure avec la véritable rencontre de Vlana et Fafhrd et celle du souricier et de sa compagne, l'équipe se forment et j'avoue que ce quatuor de voleurs m'étant au point un plan de "vol" (on ne parle pas d'avion là hein, bien sûr!) m'a tenu en haleine et m'a conservé l'oeil éveillé jusqu' à la fin de ce premier épisode...  

L'écriture est un peu particulière au début, mais j'ai beaucoup aimé les descriptions nombreuses, mais pas pesantes, qui nous plongent à la fois dans un monde magique et féroce. Les dialogues sont parfois assez drôles et modernes, l'univers lui-même est intéressant et promet de belles suites...

Lankhmar, la cité où vont se rencontrer nos héros, a la densité et la force d'un personnage à part entière, on y décrit ses atouts et ses dédales, et j'ai pensé tout de suite à la cité de Wastburg de Ferrand, pas aussi joliment décrite ici, mais avec les mêmes ambiances, tantôt glauque et sombre, tantôt joyeuse et chaleureuse. Dans cet univers dirigé par des guildes puissantes, celle des voleurs est la plus respectée et la plus imposante, elle sera au coeur de cette aventure grâce à laquelle nous allons vivre la naissance de l'amitié entre nos deux jeunes héros, deux charmantes canailles, le souricier gris, versé dans la magie et et Fafhrd, un garçon plein de maladresse, ces anti-héros sont très" humains", leur humour et leur faiblesse les rendent très attachants.

Le ton semble assez  léger et enjoué et cela masquera plus sourdement la montée en puissance de la magie et la fin surprenante de cette première nouvelle. Cette fin qui va permettre aux deux jeunes hommes, jusqu'ici  pleins de vie et de fougue, de continuer l'aventure mais liés à présent par une souffrance qui déclenchera chez eux un besoin de révolte et de liberté envers une guilde des voleurs aussi corrompue que puissante. Je ne peux pas trop en parler ... mais plus on avance, et plus, on a l'impression de vivre une farce qui prend une tournure tragique, voire sinistre et improbable, une farce ignoble qui en l'espace d'une nuit va les transformer en détruisant leur innocence et leur insouciance de vivre. Franchement, mon coeur s'est serré à la fin du récit... Mais m'a donné aussi une grande envie de les suivre dans la suite  ... Comme je ne veux pas dévoiler l'histoire, mes propos ont sûrement peu de sens, alors je vous invite a découvrir à votre tour, cette première aventure qui pose les bases de nos lectures actuelles en fantasy ...








222 pages

6 commentaires:

  1. Ah tiens, tu m'intrigues ! J'avais acheté l'ensemble de la série en occasion (une vieille édition bien avant celle de Bragelonne), et j'avais essayé de lire le tome 1, sans accrocher vraiment. Du coup je n'ai jamais fini ce premier tome, et jamais essayé de m'y remettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’avoue que je me suis un peu forcée sur les premiers chapitres mais après quelque temps, l’histoire prend corps et ça démarre … Ca vaut peut-être le coup de récidiver, pour ma part, je continuerai doucement la série, les tomes sont courts et j’ai trouvé les personnages attachants avec la promesse d’une série d’aventures plutôt sympathiques, il y de bons ingrédients… ! Merci de ton passage ptitetroll !

      Supprimer
  2. Alors j'avoue ne jamais en avoir entendu parlé....
    Mais je ne suis pas plus tentée que ça, je verrai ce que donne ta lecture de la suite :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire que ce n'est pas tout jeune... Mais j'ai lu qu'il était vraiment un précurseur dans la fantasy, alors j'avais envie de jeter un oeil, je ne connaissais pas non plus. Je ne sais pas si je lirai tout... mais j'essayerai de temps en temps de lire un tome, ils sont courts !

      Supprimer
  3. ça m'intéresse bien c'te histoire !
    Leiber était déjà dans ma catégorie "Auteur à découvrir" mais je vais ajouter un petit 'rapidement' juste après. Merci Licorne ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait envie ! en plus j'adore les histoires de voleur :)

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...