mardi 14 mars 2017

Les seigneurs de Bohen - Estelle Faye

Présentation de l'éditeur ( critic) - Fantasy

Je vais vous raconter comment l'Empire est mort.
L'Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d'étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d'existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel.
J'évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers... Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l'escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l'enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie... Et de tant d'autres encore, de ceux dont le monde n'attendait rien, mais qui malgré cela y laissèrent leur empreinte.

Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

Un grand merci à Critic
et à Book en Stock pour cette découverte



Ah quelle claque ce bouquin ! Je remercie mes dames de BookenStock d’avoir mis ce livre sur mon chemin. Ayant déjà abordée l’univers d’Estelle Faye à travers le premier tome de La voie des oracles,  je me doutais bien que j’allais trouver à nouveau beaucoup de plaisir en me replongeant dans une aventure de fantasy, mais cette fois-ci beaucoup plus sombre plus nostalgique, plus mélancolique, enfin c’est le sentiment qui s’en dégage alors que je viens de refermer la dernière page.

Voici un univers très fouillé et si dense qu’on pourrait se perdre facilement, mais il n’en est rien, car l’auteur qui sait nous perdre de façon poétique, nous rattrape de la même façon, et parfois avec une poigne de fer, ces contrastes entre actions et réflexions, entre émotions et séductions scandent avec brio les multiples mises en scènes à l’intérieur même de l’histoire première. 


Il règne sur l’intrigue globale une espèce de voile nébuleux, et à travers quelques couples de personnages que l’on suit chacun à leur tour, on apprend petit à petit dans quel genre de monde on évolue, et  pourquoi les hommes se déchirent, la plupart du temps à cause d’un métal précieux le Lirium qui conditionne la vie des habitants de l'Empire, mais aussi pour combattre de vieilles légendes qui ont données naissance à des monstres semant la panique sur les océans, et dont les attaques semblent imminentes.

Les héros de cette histoire sont très attachants et ne laissent pas indifférents, Sainte Etoile, bretteur avide d’aventures arrive en tête avec son compagnon de voyage, un double intérieur avec qui il bavarde franchement et qui permet d’apporter une touche drôle et rafraichissante. Il sera captivé par Sorenz, un redoutable mercenaire qui déclenchera en lui  des sentiments ambivalents. Il y aura aussi Maeve, la sorcière morguenne qui prendra de l’ampleur dans l’exercice de sa magie, puis Janosh et Wens qui partageront leur magie pour ne faire plus qu'un  … bref, je n'en dévoile pas trop, mais ces personnages, au passé lourd, sont suffisamment torturés pour déclencher des sentiments d'affection, de  sensualité et de démonstrations d’amour tout simplement.

Ce roman, d’après l’auteure, est très abouti et, cela ne m’étonne pas, il regorge de multiples inventions, de croyances et de légendes ainsi qu’un panel de créatures étonnantes, nous donnant une idée de l'incroyable imagination d'Estelle Faye, il fourmille d’histoires qui s’enchainent les unes à la suite des autres, bénéficiant d’un fil conducteur "Loulia" la perdrix, une «changeforme» qui sous prétexte d’espionner nos protagonistes pour son roi, nous permet de voler de l’un à l’autre, devançant l'histoire et les enjeux politiques. Les tensions montent au fil du récit et l’intensité des situations nous amènent vers une fin qui laisse une porte entrouverte .... Une fin un peu précipitée, et un peu de frustation aussi de ne pas avoir toutes nos réponses et de ne pas en savoir davantage sur ce royaume, je ne désespère pas qu’Estelle entende cette requête …



Je suis passée à deux doigts du coup de coeur car la focalisation sur les personnages et leur quotidien a finit par ôter de l'intérêt à l'intrigue de fond, que l'on perd parfois un peu de vue. Mais cette galerie de personnages reste un point fort de ce roman et il y aurait beaucoup de choses à dire encore sur les destins qui se croisent et se séparent. En attendant, je préfère vous inviter à plonger dans cette histoire où chacun pourra donner libre cours à son imagination. L'auteur, par la souplesse de sa plume et son talent de conteuse nous laisse des choix dans l'interprétation, elle offre aussi une pointe de mystère à cette ambiance déjà chargée en émotion. Elle nous ensorcèle un peu, et c'est certain, on ne pourra  pas y rester insensible !


7 commentaires:

  1. Je suis en train de lire le tome 1 de la voie des oracles, mais je compte bien lire celui-là... dès que j'aurais fini la trilogie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui ci m'a convaincu plus franchement sur le talent de conteuse de l'auteur. La plume est ensorceleuse et l'univers magique est très dense même si on ne rentre pas assez dans le détail à mon goût. J'espère une suite ou une autre aventure dans ce contexte !

      Supprimer
  2. Je retrouve dans ton avis sur ce nouveau titre le même enthousiasme ressenti pour les croyances, légendes, et créatures étonnantes, que j'avais tant aimé dans les 3 volets de La voie des oracles,... De fait, son talent de conteuse est indéniable ! Estelle Faye est devenue une valeur sûre dans ce domaine ;-) Bises ma Lili !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valeur sûre, en plus d'être très à l'écoute de ses lecteurs ! Elle dévoile beaucoup de choses intéressantes chez Bookenstock ! N'hésite pas à aller y jeter un oeil !

      Supprimer
  3. Je le vois partout en ce moment, il faut absolument que je le lise !

    RépondreSupprimer
  4. D'abord finir les derniers tomes de La voie des oracles, ensuite songer sérieusement à celui-ci!

    Encore un avis qui donne envie, voilà! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais trouver matière à l'évasion dans ce livre ... j'ai littéralement décollée, emportée par une plume vraiment à part et d'une grande poésie !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...