mardi 13 février 2018

L'héritière - Jeanne A-Debats


Présentation de l'éditeur ( helios) - Fantastique

Je m'appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n'y est peut-être pas étranger.





Cela fait très longtemps que je tourne autour de ce livre, et j’ai attendu d’être aux Utopiales, encouragée par MarieJuliet et C’era pour aborder ce premier tome. Une dédicace en prime par cette étonnante dame, pleine de vivacité et qui soigne un style raffiné et "steampunkien" qui lui va comme un gant.

L'entrée en matière dans ce cimetière du Pére-Lachaise m'a tout de suite plu, j'ai vécu collée à une des ces murailles pendant 5 ans sur l'avenue Gambetta ! J'avais une vue dégagée sur la partie la plus ancienne, pas si désagréable que ça, des locataires peu loquaces et tranquilles ! c'est certain. Mais, la nuit c'était une autre histoire,  j'en ai vu des silhouettes fantomatiques et des ronds de lumières circuler dans les travées  ...

Bref, revenons à nos moutons ...  J'ai beaucoup aimé cet Alter-monde et ce décor parisien où des meutes de loups régissent et règnent en maître sur certains quartiers comme une espèce de mafia ! et où cohabitent des humains, des garous, des vampires, des sorcières et autres créatures sordides.  Un bestiaire éclectique !

Il fallait faire preuve d'un peu d'originalité pour le lecteur car ces mondes commencent à pulluler dans bon nombre de récits, et l'ingéniosité de cette auteure est d'avoir su trouver une histoire de fond intéressante, soit un office notarial qui s'occupe de successions. Et parler de succession pour des êtres qui vivent des centaines d'années ça donne du boulot et des recherches à faire !
 
Agnès, notre héroïne, fille de sorcière, a un don singulier, celui d’être un medium très très sensible, puisqu’elle voit les fantômes en continu sans avoir même besoin de les appeler. Orpheline, son oncle va prendre en charge la jeune fille et lui offrir une place dans son “fameux” cabinet notarial.
Et là, les rencontres amoureuses et les rebondissements vont s’enchainer à un rythme soutenu. L’auteur semble s’amuser beaucoup à imaginer les réflexions et les actions de notre jeune fille en mal d’amour et qui combat diablement bien à coups d’escarpins ! Il y a des situations cocasses qui donnent le sourire, et si l’on sait en plus que seul l’alcool apaise ses visions ! on imagine les bonnes cuites qu’elle doit prendre !
 
 
L'écriture est fluide et les bavardages sont inutiles, on va droit à l'essentiel et à l'action, un peu comme les employés de Maître Géraud qui vont entourer Agnès, notre héroïne, et lui apprendre toutes les ficelles du milieu et du métier. Les personnages ont des attitudes très humaines ce qui les rendent extrêmement attachant, et le regard de la jeune femme sur le bestiaire qui l’entoure est corrosif, ironique et humoristique.
Même si les mâles ont la part belle dans ce récit, un personnage que j’ai beaucoup aimé est Zalia, la sirène coquette et si dangereuse, Navarre aussi est assez irrésistible … bref,
tout ça me donne envie de poursuivre l'aventure ! je vous encourage fortement à vous frotter à cet univers très visuel qui me rappelle l'ambiance des films noirs américains !










12 commentaires:

  1. Sympa ! ;) Je ne suis pas du tout fantasy ni univers steampunk mais je suis contente de voir que cette lecture aura su te surprendre et te plaire ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment ce que je recherche l'originalité dans la fantasy, et finalement dans toutes les autres lectures aussi ! j'aime être surprise par l'histoire ou l'écriture, ou les personnages ...

      Supprimer
  2. Ravie de voir qu'il t'a plu ! Ta chronique est plus que sympa et je suis d'accord avec tout ce que tu soulignes.
    Je me suis prévu la suite pour cette année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui My, je ne me rappelais plus si tu l'avais lu ! et si tu faisais aussi la queue devant cette agréable et virevoltante auteure ! La suite sera aussi en prévision ;)

      Supprimer
  3. Mais tu sais que tu me tentes diablement avec cet article ?! J'aime le fantastique et les beaux mâles irrésistibles mdr ! Je vais aller voir ce livre de plus près dans la bibliomania, mais déjà tu as su piquer ma curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah ! c'est un échange de bons procédés... tu m'as bien tenté avec les larmes rouges ;)

      Supprimer
  4. Heu heu, un bel avis que voilà Lili.
    Contente de lire que tu t'es laissée emporter comme moi par l'univers de ce roman.
    Je trouve que les personnages féminins ne sont pas du tout à la ramasse dans la série même si ces messieurs ont un charme dingue. ^^

    (Elle est cool ta dédicace!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non entre Agnès et la sirène ! Il y a de quoi faire ;)
      La dédicace me donne envie de passer rapidement au tome 2 ! J'aimerai bien voir ce que fait une licorne dans le contexte de cette histoire particulière ;)

      Supprimer
  5. Trop classe la dédicace *_* MarieJuliet, C’era..., et maintenant toi ! Mais comment lutter face à votre ligue de gentlewomen extraordinaires ? C'est tout bonnement impossible !!! Thanks ma Lili :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà tu as tout compris ... c'est IM..PO..SIBLE de lutter contre ces diablesses de la tentation ;)
      bisoussss

      Supprimer
  6. En fait, MJ travaille en douce pour Jenne A Debats ! C'est aussi elle qui me l'avait vendu ^^
    Bien contente que tu ai aimé en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je m'en doutais ! méfions nous donc de cette si gentille jeune femme qui complote avec les auteurs sur le pauvre sort de nos pals ;)
      Oui, j'ai beaucoup aimé, surtout l'héroïne Agnès toute en contradiction !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...