dimanche 1 avril 2012

L'homme Rune - Le cycle des démons T. 1 - Peter V.Brett


Présentation de l'éditeur (Milady) -  Fantasy

Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Leur seul espoir de survie est de s'abriter derrière des runes magiques. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit pour relier les hameaux dont les habitants ne s'éloignent jamais. Mais lorsqu'une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu'il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d'un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Avant lecture :  Une très belle couverture et un début d'histoire prometteuse m'ont fait acheté ce livre de poche dès sa parution. L'annonce était elle aussi prometteuse, c'était le livre de l'année en "Fantasy" à ne pas louper. Les conseils engageant de Liestra ont fini de m'encourager à le lire sans tarder.

Après lecture : .... Et je ne le regrette pas. On est tout de suite plongé dans le vif de l'histoire grâce à une mise en place et des explications rapides sur l'atmosphère un peu particulière de ce monde. En effet, c'est un pays où il fait bon vivre le jour, mais la nuit, attention, c'est une autre histoire... Dès que le soleil se couche, les "tchoniens", des êtres malfaisants et monstrueux sortent du "coeur" de la terre et dévorent tous les êtres vivants. Ils sont nombreux, forts et semblent indestructibles. Pour palier à ces attaques diurnes, les villages de ces contrées s'abritent derrière un maillage de runes magiques, chaque village possède donc "son protecteur" qui a en charge la protection et le maintien de runes de qualité. Les hameaux deviennent vite isolés, car les gens n'osent plus sortir de peur d'être surpris par la nuit avant d'atteindre un autre village, pour cela  la  guilde des "messagers" a été crée. Ce sont de redoutables et courageux combattants, ils connaissent la science des runes et peuvent se protéger plusieurs jours et nuit grâce à des cercles de runes portatifs. Ils sont le lien entre les hommes, apportent le courrier et transportent souvent des provisions, ils se déplacent à pieds, en charrette ou à cheval.
C'est dans ce monde austère et craintif que chacun espère la venue du " libérateur "un être fabuleux et légendaire qui saurait les débarrasser de ces monstres pour toujours. On partage la frayeur des villageois, la peur du noir est bien retranscrite, c'est l'histoire du "grand méchant loup" qui nous rappelle un peu nos propres peurs enfantines...

Arlen, Leesha et Rojer vont voir leurs destins liés par la quête de ce guerrier libérateur. Les premiers chapitres évoquent la vie quotidienne de chacun qui n'est pas simple, ces personnages ont un caractère bien trempé car il ont côtoyé la lâcheté, la haine, la solitude et la bêtise.
- Arlen, jeune homme qui ne comprend pas la lâcheté de son père devant la mort de sa mère, s'oblige à partir pour ne plus vivre avec lui, il rencontre les bonnes personnes qui feront de lui un messager de renom comme son maître, et c'était son souhait le plus profond depuis toujours. 
- Leshaa, une belle jeune fille qui vit dans le mensonge et le manque d'amour maternel, se verra prise sous les ailes d'une cueilleuse d'herbe et deviendra une guérisseuse d'exception.
- Rojer, un petit bonhomme déprimé qui verra ses parents mourir sous ses yeux, seul, il prendra alors la route avec un messager et deviendra jongleur et violoniste pour apporter un peu de joie dans les villages traversés. 
Les 3 dons de ces personnages vont devenir leurs forces, ces dons qu'ils vont essayer de mettre en comnun pour signer la destruction des tchoniens... Du moins c'est ce que l'on pense quand on arrive au bout de ce premier tome.

Je vous laisse un peu de suspens... Mais l'évolution des personnages est passionnante, notamment celle d' Arlen qui reste le fil conducteur de cette histoire et qui après avoir séjourné dans l'oasis de l'Aube devient un homme d'une grande maturité et .... vous verrez l'intéressante métamorphose. Chaque protagoniste est attachant et on se plait à les retrouver par intermittence. Les 3 destins sont en effet évoqués séparément et on attends patiemment leur rencontre en fin de livre. 

C'est une écriture fluide, précise et qui permet de bien visualiser tous les effets des scènes de combat qui sont assez nombreuses. Il n'y a aucune longueur, on est toujours dans l'action. Le sentiment exacerbé est l'héroïsme et la devise du livre pourrait être "il faut toujours avancer, ne jamais s'apitoyer sur son sort, aller de l'avant". Pour nos 3 héros, il y a aussi toujours ce choix à faire, entre le devoir, l'amour et l'amitié.... 

Une belle découverte, j'attends la suite avec impatience (en livre de poche).


4 commentaires:

  1. Cela fait un moment, que ce livre me fait de l’œil, mais avec tout ce que j'ai sur mon étagère, je me disais que cela pouvait attendre, mais après avoir lu ta chronique, je suis encore plus tentée !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne saurai trop te recommander de le lire ! j'ai moi-même attendu un certain temps avant de m'y coller (ma PAL déborde toujours autant...) Mais franchement je ne le regrette pas, c'est une lecture agréable, j'attends la suite en poche. Alors si tu te lances, n'hésite pas à venir me donner ton avis. Bonne lecture

    RépondreSupprimer
  3. Content de voir que tu as aimé! Nos avis se rejoignent et j'en suis heureuse, j'attends aussi la suite en poche avec impatience, pour tout dire en trépignant un peu. J'espère vraiment que la relation de ces trois héros hauts en couleurs sera vraiment approfondie, qu'on en apprendra un peu plus sur ce "Libérateur" et aussi sur la nouvelle espère de démons évoquée quelques fois, qui m'a l'air ma foi intéressante (et effrayante!).

    RépondreSupprimer
  4. Bien contente d'avoir de tes nouvelles ! et j'ai bien fait de mettre ce livre en haut de ma Pal ! Il faut dire que tu m'avais bien convaincu ! il était en effet très sympathique à lire... j' attends donc la suite moi aussi pour vivre les histoires fabuleuses de ces 3 personnages au charisme certain !

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...