mardi 30 septembre 2014

René Manzor - Celui dont le nom n'est plus

Présentaion de l'éditeur ( Kero) - Thriller

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, un homme vidé de ses organes. Devant une vieille dame sous le choc, l’inspecteur McKenna a sa mine des mauvais jours. Pourquoi cette femme à la vie exemplaire a-t-elle massacré l’homme qu’elle a élevé comme son fils ? Ça n’a aucun sens. Pourtant, tout l’accuse. Deux jours après, ça recommence. Un homme tué de façon similaire par la personne qui l’aime le plus au monde. Toutes les vingt-quatre heures, un nouveau supplicié. Tous ces meurtres ont comme point commun des présumés coupables éplorés et une épitaphe en lettres de sang où l’on peut lire : Puissent ces sacrifices apaiser l’âme de Celui dont le Nom n’est plus. Trois destins vont se lier autour de ces meurtres incompréhensibles. McKenna, flic irlandais, père de quatre garçons, veuf depuis un an et fou de chagrin. Dahlia Rhymes, criminologue américaine, spécialiste en meurtre rituel et satanique, désignée pour comprendre les ressorts des assassins. Nils Blake, avocat qui a rangé sa robe, mais remonte au créneau pour défendre ces coupables pas comme les autres. Trois destins, et trois vies détournées à jamais de leur cours.

Pour ma première participation à mon propre challenge, j'ai mis la barre assez haute avec un excellent thriller d'un auteur que je ne connaissais pas du tout mais qui va gagner à être connu s'il peaufine son style et ses histoires. 

Si je devais le ranger dans mon top des auteurs, je dirai qu'il pourrait se glisser entre Chattam et Thilliez … pas n'importe qui donc ! Un beau panel d'auteurs français … 

Une quatrième de couverture qui dévoile bien l'intrigue, et les premiers faits de l'histoire sont largement narrés, un peu trop à mon goût. 

On accroche très rapidement à l'histoire car on est tout de suite dans le bain et que le mode opératoire du serial killer est pour une fois très original et pour ma part ne correspond en rien à ce que j'ai déjà lu, l'intrigue surprend, voyez plutôt, les victimes sont trucidés, éviscérées par le plus proche de leurs parents ou amis … Impensable, voire inimaginable, à moins bien sûr, qu'ils aient perdu le contrôle de leur cerveau et de leur corps … 

Et ça, c'est tout le travail de notre duo de choc, l'inspecteur McKenna et l'agent Rhymes, de trouver la motivation et la façon de procéder de notre tueur exotique pour l'interpeller ! 

Le duo fonctionne bien (il en rappelle d'autres…), deux êtres malmenés par la vie qui trouvent dans leurs fonctions de quoi s'épanouir pour oublier le reste, chacun transporte son fardeau, une enfance douloureuse pour elle, et la perte d'un être cher pour lui ! Leur conscience se verra ébranlée par les événements qui vont arriver, et nous découvrirons des âmes bien plus torturées et fragiles qu'il n'y parait, je pense à McKenna, qui est un personnage émouvant et qui m'a le plus interpellé pendant le récit, il se dévoile au fur et à mesure, et nous réserve bien des surprises ! L'agent Dalhia Rhymes, jeune femme brillante à l'esprit vif est également étonnante, elle va vivre un retour aux sentiments, ce qu'elle croyait banni de son vocabulaire. 
Nils, un troisième larron viendra compléter ce trio, il va s'occuper de défendre les victimes en tant qu'avocat, mais il ne sait pas encore à quel point il va être "au coeur " de l'action ! 

La fragilité et la psychologie des personnages sont une pièce maitresse et forte du livre, on y découvre les facettes de tous les personnages y compris celles du coupable, et chacun est presque mis sur un pied d'égalité quand à ses blessures, ses souffrances. C'est aussi un bel hymne à l'amour d'une certaine façon ... 

Il est difficile de parler de l'intrigue sans trop en dévoiler, sachez que malgré de "petits côtés déjà vu", on ne s'ennuie pas un instant, que les émotions et les rebondissements vont crescendos, que les amateurs d'ésotérisme, d'égyptologie et de légendes antiques y trouveront leurs comptes (un petit côté " le retour de la momie"), et que le milieu hospitalier regorge toujours autant de détraqués (j'ai remarqué que dans bon nombre de thrillers, beaucoup de psychopathes travaillent en milieu hospitalier, pas vous ?…). On y découvre que la manipulation par l'hypnose peut faire beaucoup de bien … ou de mal …. Tout dépend du projet qui anime l'éxécutant … J'avoue que la motivation du tueur est recevable, la façon d'y arriver est original mais assez alambiquée, mais je n'ai pas été complètement convaincue par la crédibilité du résultat, un tueur intelligent qui se fourvoie à ce point en essayant de réaliser l'impensable, ce n'est pas très cohérent … Mais il est vrai aussi que la folie et l'amour rendent aveugle …. 

Il ne vous reste plus qu'à découvrir cette intrigue à votre tour, l'avis de Dup de Bookenstock m'a beaucoup encouragé à lire ce roman, le voici ICI




6 commentaires:

  1. [Impression avant lecture de l'avis ] Le résumé est wow, on accroche immédiatement ! C'est fou comme il donne envie de lire le livre !

    [Impression après lecture de l'avis ] Eh bien je dois dire que tu me donnes très très très envie de lire ce thriller ! Qui sans aucun doute me plairait :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que le résumé en dit beaucoup, et ne préserve pas assez de mystères, et si le "spitch" te plait, il faut le tenter, c'est un bon bouquin !

      Supprimer
  2. Je ne savais pas que René Manzor avait écrit des livres ! Je le connais parce que c'est le frère de Francis Lalanne et parce que j'ai vu certains de ses films, Le passage et Un amour de sorcière, il y a super longtemps ! En tout cas, son thriller a l'air bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et il a travaillé à Hollywood , invité par Spielberg je crois ... ça donne de bonnes bases ! ;). A découvrir !

      Supprimer
  3. Si je n'étais pas si frileuse devant un thriller, je me laisserais bien tenter avec un billet pareil !!! Lupa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui ci n'est pas gore ! il joue beaucoup sur la psychologie ... tu pourrais donc te laisser tenter ! hein !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...