lundi 16 avril 2012

La Maison de Soie - Anthony Horowitz


Présentation de l'éditeur  (calmann-lévy) - Lectures Policiers


Les aventures de l'Homme à la casquette plate et de la Maison de la Soie, ont été, d'un certain point de vue les plus sensationnelles de la carrière de Holmes. Seulement, à l'époque, il m'a été impossible de les raconter pour des raisons qui apparaîtront clairement au lecteur. Cependant, j'ai toujours eu le désir de les écrire, afin de compléter la canon holmésien...


Avant lecture : J'avais offert ce livre à ma fille pour Noël, qui tout comme moi adore les enquêtes policières et nous sommes toutes deux particulièrement attachées à l'atmosphère des histoires de Sherlock Holmes. J'ai beaucoup hésité avant de l'acheter car j'avais peur d'une sempiternelle version, moins vrai que nature... Bref, je me laisse tenter, et le voilà depuis 3 mois à attendre tranquillement dans la Pal de ma chère fille.. Après les 3 épisodes "géniallisimes" du Sherlock Holmes moderne vu à la TV, je sentais que ce livre me faisait de l'oeil sans arrêt, je décide donc "un rapt calculé" de la Pal de ma fille à ma table de chevet, et c'est parti pour un long moment de détente, je ne pourrai plus lâcher le livre ...

Après lecture :  Horowitz est surprenant, il s'est complétement imprégné de l'unvivers "holmesien", c'est troublant et une chose est sûre, comme on dit "la relève est assurée". Cette version est tout simplement parfaite, l'écriture est bien tournée et nous transporte facilement, les actions s'enchaînent et on suit les personnages à la trace, on a peur et on rit avec eux. Les descriptions sont justes, précises et suffisantes pour nous faire pénétrer dans les différents paysages de Londres, on passe du quartier huppé de Winbledon, aux bouges infâmes des bas quartiers, on traverse également une école qui a tout l'air d'un vieux monastère abandonné et une prison qui fait froid dans le dos ... Des lieux évocateurs qui vous mettent le frisson.

Je ne dévoilerai donc rien de l'histoire, c'est un "policier" ... et la montée du suspens et le mystère de l'intrigue doit être total. Il est bon de savoir qu'après nous avoir perdus ou baladés sur des pistes menant à d'autres pistes... et qui ne semblent avoir aucun rapport entre elles, et bien tout finit par s'imbriquer parfaitement comme un puzzle méthodiquement étudié. Tous les ingrédients y sont :  déguisements, courses poursuite, fidélités des personnages connus comme Lestrade, et même Moriarty à sa petit heure de gloire (passage intéressant d'ailleurs).
Les dialogues entre Sherlock et son frère, Mycroft, sont succulents même s'ils sont peu nombreux, et ceux entre Sherlock et Watson sont aussi d'une grande saveur, un régal ! et et je n'ai pu m'empêcher d'associer le visage des 2 acteurs de la dernière série télévisée aux 2 protagonistes de cette aventure, et franchement mis à part l'époque qui est différente, ça collait plutôt bien ... 

Pour conclure, une très bon roman qui se lit d'une seule traite, on ne s'ennuit pas un seul instant, c'est une histoire palpitante et moderne avec un Sherlock et un Watson plus vrai que nature, j'espère que Mr Horowitz ne va pas s'arrêter là, il me comblerait de bonheur... s'il pensait écrire une autre aventure de mon enquêteur préféré.

4 commentaires:

  1. Ah, cette critique me rassure. J'ai reçu ce livre à Noël et je me méfie toujours des livres qui reçoivent autant d'éloges surtout avec Sherlock Holmes que j'aime énormément aussi.
    Donc je me lancerai à l'occasion pour voir si ce roman pourra me convaincre aussi et si je suivrai d'autres aventures écrites par Horowitz si il en écrit d'autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite, j'espère effectivement que cette version te plaira. C'est un bon divertissement et je l'ai pris comme cela. Bonne lecture !

      Supprimer
  2. Je viens de le finir et je partage entièrement ton avis ! J'ai été ravie de retrouver l'univers de Sherlock Holmes aussi bien retranscrit, cependant le côté thriller qui s'empare du roman, bien que parfaitement mené par l'auteur (on parle à un maître du thriller tout de même^^), m'a un peu désarçonné, car les Sherlock Holmes de Doyle reste très soft en matière de violence, époque oblige !
    Mais sinon, j'ai été agréablement surprise par cette lecture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà un vieux souvenir pour moi, mais je me souviens encore très bien du ressenti de ce policier, et j'avais été surprise moi aussi agréablement surprise ! ! Merci de ta visite Kincaid !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...