jeudi 3 octobre 2013

La ronde des Innocents - Valentin Musso

Présentation de l'éditeur (points) - Policier

Une course contre la montre qui conduit le lecteur dans l'univers des enfants précoces. Un thriller sous forme de double enquête palpitante qui révélera l'existence de terribles manipulations...Vincent Nimier croyait tout connaître de son frère Raphaël, jusqu'au jour où celui-ci est retrouvé torturé et assassiné sur un sentier desHautes-Pyrénées. Grâce à une mystérieuse vidéo, il découvre alors que son frère avait une femme et un fils, disparus il y a des années sans laisser la moindre trace. Vincent se lance à leur recherche, mais il ne sait presque rien d'eux pas même leur nom. Une seule certitude : ils sont en danger de mort et les hommes qui ont massacré Raphaël feront tout pour les retrouver avant lui !

Pas facile quand on est le frère d'un auteur à succès de se faire son propre prénom, personnellement n'aimant pas trop le premier… Je n'hésitais pas à essayer le deuxième, car je ne crois pas en une forme quelconque d'hérédité de talent entre deux frères ! Il est évident que Valentin Musso a du talent, je n'ai lu que ce roman, alors pour une première oeuvre, c'est plutôt réussi dans l'ensemble. 

Ceci dit, j'émets "quelques retenues"… Les premières pages sont assez palpitantes, et jusqu'à la découverte de la cassette, on est assez intrigués… J'avoue que l'enquête démarre doucement, et j'ai trouvé que je me perdais assez vite dans des histoires parallèles et des fausses pistes. Cela endort un peu le lecteur et l'écarte "intentionnellement" de la vérité. 

L'intérêt réside dans la surprise, mais on soupçonne rapidement un lien de taille entre les deux affaires … c'est à dire entre le meurtre de Raphaël Nimier, le frère de Vincent et celui de Sébastien Cordero, un lycéen sans histoire... Quelques rebondissements bien placés nous ramènent au sujet et suscitent un nouvel intérêt après un petit moment de flottement. On voit les histoires s'affirmer et se recentrer sur une seule et même piste. La fin arrive assez vite, et nous laisse un peu perplexe ! Je me suis demandé si j'avais bien tout compris ... J'avais l'impression que tout n'était pas résolu ! On est donc un peu sur sa faim !
La touche fantastique a conforté à m'embrouiller, je ne m'attendais pas à une intervention fantastique dans ce récit qui était au contraire très "terre à terre", je n'y ai pas vu sa place... Un petit côté "déjà vu" qui m'a laissé froide !

Les personnages sont bien campés, mais pas d'angoisse chez eux, ni de peur ! Notre héros du départ, qui a disparu, est vite délaissé ... Dommage ! Beaucoup de froideur chez les personnages qui fait que je ne m'y suis pas vraiment attaché. Je suis restée trop spectateur ! 

Un style qui se lit bien, simple et clair ! L'intrigue reste diabolique quand on réfléchit bien à l'histoire, et le sujet de l'enfance surdouée est bien travaillé. C'est même assez terrifiant de penser à ce qu'on peut faire avec des êtres ayant de telles facultés, mais cette émotion n'a pas été assez exalté à mon avis.

Un polar qui se laisse lire. Un peu trop froid pour moi à tout point de vue, je n'ai pas réussi à me laisser captiver par l'histoire. A ma décharge, je sortais d'un thriller très musclé, alors ce n'était peut-être pas le bon moment pour cette lecture. Je ne suis pas contre une nouvelle expérience de cet auteur, un nouveau livre qui effacera peut-être la timidité de ce premier roman.

8 commentaires:

  1. Bon, je note, lire plutôt le suivant. Je t'avoue que le nom m'a fait reculer, jusque-là ! Crainte d'un style familial, peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais un a priori aussi ... Je ne connais pas assez Guillaume, mais le côté "fantastique" à l'air de plaire aux deux frères !

      Supprimer
  2. J'avais adoré "Le Murmure de l'ogre"

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu que son frère , en revanche j'ai le souvenir d'un de nos café littéraires où l'une des participantes l'avait plutôt bien défendu. Apparemment aux antipodes de Guillaume, Valentin serait plus romans noirs. Je me garde cet auteur sous le coude, qui sait ? Je trouverais peut être un de ses bouquins d'occas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'ai trouvé à Angles sur Anglin ! :) C'est censé être assez noir, mais ce fut trop gris pour moi !

      Supprimer
  4. Enfin je prends le temps de venir lire ton avis sur ce 1er roman de Valentin. Tu sais déjà que de mon côté, j'ai découvert son dernier (enfin je pense que c'est le dernier) : Le murmure de l'ogre que j'ai bien apprécié. Pas de "fantastique" là. Je ne sais pas si cet aspect du roman que toi tu as lu pourrait venir à me déranger... Je crois que tout dépend comment j'accroche à l'histoire et comment l'intrigue me tient :)
    Peut-être que tu pourrais tenter l'aventure avec celui que Lizouzou, Ingrid et moi même avons lu? Il semble que Valentin est pris en maturité. C'est un "jeune" auteur qui semble vouloir bien écrire (ne se laisse pas aller à des romans faciles) et qui bosse pour rendre le contenu de son histoire crédible.
    J'ai aimé et je continuerai de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait C'era, je lirai ans aucun doute le murmure de l'ogre, car on sentait ce manque de maturité dans le premier et cette recherche de style et de genre...il sera intéressant de voir son évolution.

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...