mercredi 15 juillet 2015

La légende de la sirène - Erin Hart

Présentation de l'éditeur ( Edition France Loisir )
Traduction : Frédéric et Armelle Grellier


Nora est obsédée par une affaire criminelle non résolue qui a failli lui coûter sa santé mentale : le meurtre brutal de sa soeur Triona. N'ayant pas réussi à apporter des preuves suffisantes pour faire comparaître en justice le meurtrier, Nora est partie en Irlande refaire sa vie.

Cependant, des nouvelles inquiétantes l'obligent a revenir à St Paul, dans le Minnesota : le mari de Triona (suspect numéro 1 du meurtre) est sur le point de se remarier. Nora est décidée, cette fois, à résoudre l'affaire, coûte que coûte, même s'il lui faut découvrir de sombres secrets liés au passé de sa soeur. Alors qu'elle s'approche de la vérité, elle doit soudain faire machine arrière afin de protéger sa nièce, Elizabeth
.

Je referme ce livre et je suis un peu déçue par l'ensemble. Enchantée de la lecture de son premier livre, il y a de cela quelques années, " le chant des corbeaux" et de sa suite "le lac des derniers soupirs", je n'ai pas retrouvé ce qui m'avait charmé alors …mais plus de dix ans séparent ces lectures … Puis, je me suis aperçue que ce volume était en fait, le troisième opus de la série qui met en scène Nora Gavin, médecin légiste dans le Minnesota, et dont j'avais lu les deux premiers cités plus haut. Elle allie ici encore les éléments d’une intrigue policière classique, avec les mystères de la mythologie irlandaise, dont elle est originaire. Et c'est ça qui m'avait beaucoup plus dans ses premiers livres.

Mais même si on retrouve ces deux univers qui vont s'imbriquer au fur et à mesure, l'auteur va les exploiter séparément tout au long de l'histoire et on a donc deux affaires, l'une qui concerne Nora et son passé, et l'autre qui mettra en scène son idylle, Cormac Macguire, archéologue, confronté lui aussi à une histoire ancienne de meurtre, mais liée à une légende, et c'est ce qui apportera la "petite" touche magique au roman. Je ne vous cache pas que tout va fusionner sur la fin, ce qui achèvera ce roman avec beaucoup de subtilité et de poésie … Mais je reste sur ma faim, quant à la trop petite part de légendes .. 

On est assez vite parachuté dans l'histoire en apprenant que Nora est obsédée depuis des années, par la mort tragique de sa soeur Triona. Pour elle, cela n'a jamais été un accident, elle a toujours été persuadé que c'était le mari de Triona qui avait orchestré la mort de sa soeur, et bien qu'il soit soupçonné au départ, il fut très vite innocenté … Nora n'en démord pas, c'est lui qui a assassinée sa soeur et pas un autre… Mais voilà, la vie continue et Nora ne pouvant prouver la culpabilité de son beau-frère, part pour l'Irlande, se jeter dans le travail en délaissant ses proches, sa famille dont Elizabeth sa jeune nièce. Il sont tous détruits par cette perte. Et après des années, le gouffre rempli de questions est toujours là, seul son idylle avec Cormac, archéologue, semble la maintenir dans une attitude sereine, mais elle reste sur le qui vive... et quand bientôt elle apprend que son ex-beau frère va se remarier, elle va devoir épauler sa jeune nièce et réouvrir les plaies encore à vif de cette histoire... 

Malgré un beau décor, posé entre l'Irlande et le Minnesota… J'ai eu du mal à rentrer dans l'eau froide irlandaise tout comme dans l'aventure de notre héroïne Nora. Des personnages qui n'ont pas vraiment suscités ma compassion, et le début est un peu longuet, se noyant dans plusieurs petites histoires parallèles qui volent un peu la vedette à l'intrigue principale, mais il demeure quelques belles pages où l'émotion a été intense et notamment sur la fin, lorsque que l'on commence à sentir que la vie de l'héroïne est en danger, le suspens arrive alors, et procure une fin plus passionnante. Il y avait pourtant matière à rendre cette histoire plus profonde car elle suggère de bons rebondissements. J'attendais sans doute trop de ce roman, exaltée par le souvenir de mes lectures passées de cet auteur... 
Enfin si vous deviez lire cette auteure, je vous encourage à lire son premier roman qui est le meilleur dans mes souvenirs !

Bien mais sans plus - 3 /5 



7 commentaires:

  1. Je ne suis pas tellement tentée par cette ouvrage. En tout cas, tu nous propose une belle chronique qui donne tout de même envie de découvrir une partie de l'Irlande avec Nora !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'irlande est un pays magnifique c'est certain, et les pages du livre qui nous rappelle des légendes anciennes est la plus intéressante ... mais trop effleurée !

      Supprimer
  2. Ah c'est difficile quand on a de grandes attentes, on a souvent aussi plus de chances d'être déçus. Ca m'est déjà arrivé aussi, et c'est très frustrant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai mais il y a beaucoup de temps passé entre les deux lectures et je crois que les goûts changent et se modifient. Cela dit, c'est un livre qui se lit très bien, il m'a juste manqué une dynamique et "un poil plus" d''originalité !

      Supprimer
  3. L’Irlande et son folklore laisse forcément la part belle à l'imagination, et je comprends tes attentes forcément un peu déçues de voir cet univers trop peu exploité ^^ Je note plutôt " le chant des corbeaux" que celui-ci du coup, me fiant totalement à tes impressions de l'époque ;) Bises Lili !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta confiance Lupa ! Les impressions laissées sont parfois plus marquantes que l'histoire elle-même. ;)

      Supprimer
  4. Je l'ai lu l'année dernière et j'avais beaucoup aimé ! la fin m'avait tenu en haleine !!

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...