mardi 19 juillet 2016

Notre-Dame-des-Loups - Adrien Tomas

Présentation de l'éditeur (Helios) - Fantastique -Western

En 1868, Jack, Würm, Evangeline, Jonas et les autres sont des Veneurs, des chasseurs de loups-garous. Ils ne peuvent plus être définis autrement, ils ont renoncé à tout le reste afin d’accomplir leur devoir : décimer les meutes, protéger les colons, et surtout, pourchasser celle par qui tout a commencé, la légendaire Notre-Dame des Loups.
A travers une Amérique glaciale, battue par les vents et couverte de neige, insensibles au froid, à la fatigue et au découragement, les Veneurs avancent, encore et toujours. Guidés par des chiens de guerre, équipés d’armes crachant des balles d’argent, protégés du Mal par la mystérieuse sorcellerie de leurs amulettes, ils pourchassent, malmènent, et acculent les loups-garous, qui n’ont d’autre choix que les affronter… et mourir.
Mais l’ennemi n’est pas le seul à dissimuler sa véritable nature…

 
Rencontré au Imajinères d’Angers, le regard franc et le sourire de Mr Tomas ont de quoi charmer le badaud ! « La geste du sixième royaume» étant un gros pavé, j’ai préféré commencer par un roman plus petit et complet pour découvrir l’écriture et l’univers de ce jeune auteur.

Mais voilà, 250 pages, finalement, c’était trop court ... ! Je l'ai dévoré quasi d’une seule traite, et j’avoue que j’aurai bien aimé que l’auteur allonge la sauce … pour une fois …. le lire d’un seul coup a été bénéfique pour ma perception de l’histoire, elle s’insinue encore plus et vous laisse vraiment une impression de malaise, c'est une histoire qui semble très réelle, et qui est aussi un véritable cauchemar.

Le procédé narratif utilisé ici va donner beaucoup de poids et d'intensité au récit, en effet, chaque chapitre nous raconte l'histoire d'un des sept personnages, on découvre à travers leur regard, la suite et leur interprétation de ce qui se passe réellement au temps présent, alors que la vue d'ensemble donne une tout autre compréhension.  C'est très original dans ce sens, car on va de surprises en surprises, découvrant les différents aspects des personnalités de chacun, ils cachent beaucoup de choses et les rebondissements s'enchainent jusqu'à la toute fin, fin que j'ai trouvé assez surprenante et bien amenée, l'art de mélanger les légendes de notre grande histoire,  et celle de ce livre est bien dosée, on reste rêveur sur cet épilogue...

Je vous laisse donc découvrir ces 7 veneurs qui en véritable cow-boys, n'ont de cesse d'arpenter l'Amérique à la recherche de lycanthropes commandés par une créature extra-ordinaire qui n'est autre que Notre-Dame des loups, un condensé de beauté et d'horreur qui attire malgré tout.... Ces chasseurs de loups semblent être les seuls à se préoccuper du sort que ces meutes errantes réservent aux populations, les décimant pour étoffer leur rang. D'ailleurs, je regrette juste dans cette lecture que nous n'ayons pas assez d'explications sur ces créatures et cette Dame des loups qui intrigue beaucoup tout au long du livre. Les humains seront les plus disséqués dans cette affaire et la palme d'or revient au personnage de Jack, il mène une danse...une danse imparfaite et macabre, et on ne se remet pas de rencontrer ce genre de personnage ... Vous comprendrez en le lisant...

L'écriture est adaptée à ce style sobre et très réaliste, l'atmosphère glaciale des grands froids tend à rendre les émotions encore plus fortes et à s'attacher à ces hommes et femmes errants sur leurs chevaux dans les plaines glacées jouant avec leurs vies à chaque instant. L'auteur se plait à étudier les relations entre les différents membres de la troupe, ils exploitent leur fureur, leurs peines, on souffre avec eux, et on sourit rarement... C'est un chemin de croix pour certains. Les dialogues sont bien ciblés, les confidences de chaque interlocuteur nous entrainent plus facilement dans leur monde peu reluisant.  On appréciera aussi les moments de tension et d'attaques des loups qui nous laisse à chaque fois un peu plus essoufflés dans la lecture...

Une incroyable chevauchée où l'auteur mêle habilement les ingrédients du western à celui du fantastique. Très original et extrêmement prenant, on sent que la tragédie est tout le temps à fleur de peau, cela rend la lecture expressive et pleine d'émotion. Vous êtes prévenus ...il ne sera plus possible de lâcher le livre dès que vous aurez monté sur le dernier cheval de cette terrible compagnie de veneurs ...



16- Les Hêtres Rouges : lire un livre avec un ou des arbre(s) sur la couverture
304 pages

9 commentaires:

  1. J'avais adoré ! notamment grâce à sa construction qui était vraiment une bonne idée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est original et cette vision changeante des événements apporte un plus à la compréhension de l'histoire!

      Supprimer
  2. J'adore la couverture ! Sinon il me tente énormément :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chess, c'est marrant, je ne trouve pas la couverture super folichonne, mais elle donne une idée du contenu...de l'ambiance générale!

      Supprimer
  3. Il y a des jours comme ça où je bénis ma PAL d'être aussi accueillante !!!
    Une lecture de plus à découvrir, cet hiver très certainement, histoire d'être raccord avec la saison :)
    Merci ma Lili pour cette envie brillamment renouvelée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, tu sais ça m'a bien rafraichit ma Lupa de lire ça cet été ! ;) Mais effectivement en plein hiver ça le fera très bien aussi ! Belle découverte pour moi, plaisir renouvelé pour toi , j'espère !!!;)

      Supprimer
  4. "j’avoue que j’aurai bien aimé que l’auteur allonge la sauce … pour une fois …. "
    ah oui? :p
    Je taquine (ahah).
    Il a l'air vraiment sympa ce titre. Mais alors, le trouverai-je en bibli??? Y a plus qu'à aller voir!
    Merci pour la découverte de l'auteur aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas sûr en effet de le trouver mais si vraiment il te tente, je peux te l'envoyer par la poste !

      Supprimer
    2. On en reparlera dans quelques temps. En fantasy, je veux d'abord en finir avec quelques sagas sinon ça n'arrivera jamais! :)

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...