mercredi 5 décembre 2012

La prophétie de Lur. T.1 Le mage du Prince - Karen Miller

Présentation de l'éditeur (Pocket) - Fantasy
Traduction : Cedric Perdereau et Jean-Claude Mallé

Au Royaume de Lur, une immense barrière magique protège les habitants des ravages du sorcier Morg depuis six cents ans. Les Doranens gouvernent le royaume grâce à la magie tandis que les Olkens ont interdiction absolue de l'utiliser... sous peine de mort. Le jeune Asher a quitté sa famille de pêcheurs pour faire fortune à Dorana, la capitale. Très vite, il devient l'assistant du Prince Gar et apprend la vie de château. Ses origines modestes et sa gouaille lui valent l'inimitié de bon nombre de nobles à la cour. Mais dans l'ombre, on veille sur lui : une confrérie secrète attend l'avènement d'un mage innocent qui sauvera Lur des Derniers Jours. En attendant, Asher a bien du mal à éviter les pièges que lui tend, jour après jour, l'entourage de la famille royale...

Il y a très longtemps, fuyant Morg, un terrible sorcier, les Doranens se sont réfugiés dans le royaume de Lur, où vivaient les Olkens. Barl, une très grande magicienne, conclut un accord entre ces deux peuples maintenant unis, ils vivront en bonne intelligence, et elle les protègera derrière un mur magique qui maintiendra le sorcier hors de cette contrée. 

Les Doranens,blonds aux yeux clairs, pratiquent la magie. Les Olkens, à la peau mate, sont forts, et travaillent la terre, ils font du commerce et vont à la pêche. Tout ça est un peu manichéen, et vous l'aurez compris la survie de ce royaume dépend du maintien du mur, tant que le "vilain" sorcier restera éloigné tout ira pour le mieux… Et pourtant, une ancienne prophétie annonce les derniers jours de Bonheur en Lur, mais aussi la venue d'un mage innocent qui sera le seul à pouvoir sauver le pays … On a bien une idée de ce qui va se passer et de qui va être ce sauveur ! 

L'histoire n'a donc rien de très originale, mais il y a une petite fraicheur qui fait du bien…Un petit vent de mer qui nous suit et qui pousse Asher à partir de chez lui. Malmené par ses frères ainés, il veut prouver à son père qu'il est capable de mener à bien sa vie, et décide de partir en ville pour gagner de l'argent et revenir offrir à son père la vie et le bateau dont ils rêvent tous les deux. Armé de son seul courage, de sa bonne humeur communicative, et d'un accent paysan à couper au couteau, le voilà sur les routes du royaume de Lur, en route vers la capitale: Dorana. 

On est tout de suite dans le coeur de l'action, puisqu'il va sauver la vie du Prince en matant son cheval, récompensé par celui-ci , il trouve refuge auprès de Matt, dans les écuries du Prince, son franc parler, ses emportements, son sens pratique et sa sympathie naturelle vont attirer l'attention du Prince qui va vite voir en lui, un "ami potentiel" et un secours providentiel. Se liant d'amitié, Il lui donne alors des tâches plus importantes dans l'intendance du royaume, certains voit son ascension un peu trop rapide et à leurs dépens. Les jalousies s'attisent... 

Parallèlement, la tension monte, et on sent bien qu'il va sa passer quelque chose, Dathné, une libraire et visionnaire ressent ce futur chamboulement et il n'y a aucun doute pour elle, Asher est l'élu et s'il est là c'est pour les sauver de la prophétie…Mais elle n'a aucune idée de ce qui va se passer, ni quel rôle elle-même va tenir !… On est dans la moiteur de l'attente, et pendant tout le tome 1. 

Tout au long du récit, on découvre peu à peu, la vie de la cité et même s'il n'y a pas toujours de l'action, les tâches du royaume vont faire que les deux hommes apprennent à s'apprécier et à se connaître, et nous les suivons avec intérêt dans leur tâches journalières d'intendance du royaume (justice, marché…). Asher est très attachant, il est bourru mais sympathique, un peu naïf mais juste, obstiné quand il croit avoir raison, on sent également qu'il a un rapport particulier avec l'argent, il est bien issu d'un niveau social bas, ou un sou est un sou ! et il n'oublie pas l'objectif de son retour et donc de faire fructifier son salaire. Nous le percevons comme un anti-héros et c'est ce qui plait sans doute au Prince Gar, qui ne voit pas en lui un rival mais un homme comme lui, car des amis il en a peut, Gar est taciturne, il est de surcroit surnommé l'estropié, car il est incapable de pratiquer la magie que possède normalement les héritiers de la famille royale. On comprend sa déconvenue ! ceci me permet de parler de sa soeur qui, elle, connaît et pratique la Climagie et qui montera sans aucun doute, sur le trône à la mort de son père. Les rapports entre la soeur et le frère sont forts et bouleversants par moment, on ne comprend pas pourquoi elle voue tant de haine à Gar, alors qu'il ne peut lui faire aucune ombre… et qu'il l'aime beaucoup, sans retour. D'autres personnage gravitent autour des 2 hommes : le roi, la reine, Durm, le maître des magiciens… Ils s'associent tous à rendre palpitante la fin de ce tome 1. 

Le ton est léger, et sans être de la grande littérature, le style est fluide et l'écriture agréable, il est à noter que certaines réparties entre Asher et Gar sont trucculentes, et leurs origines sociales étant aux antipodes, les dialogues portent souvent à sourire. L'intrigue est simple, et on sent parfois arriver les rebondissements à grands pas, mais c'est si bien amené qu'on se laisse prendre par l'histoire. Il me reste à lire le tome 2 que je viens d'acquérir pour connaître le fin mot de cette prophétie ! J'espère aussi plus d'action, maintenant que tout le décor est magiquement planté. ! Une belle découverte pour cette première lecture commune !

Lecture commune que j'organise avec Liestra, Sia, Ptitetrolle, Michou, et Nelcie
Retrouvez leur avis en cliquant sur leur nom. Bonne lecture !

8 commentaires:

  1. Une série que j'adore! Asher est un héros qu'on n'oublie pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, on n'oublie pas non plus son accent du terroir ! une belle découverte que vous aviez suscité !

      Supprimer
  2. Je l'ai lu il y a un petit moment, quand il était aux Editions France Loisirs. Je me souviens que j'avais apprécié et que j'avais lu la suite.
    Asher est un héros hors du commun. Et en effet j'avais aimé les petits accrochages entre lui et Gar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'emporte facilement, il a un accent à couper au couteau ! c'est un gars simple qui nous fait sourire souvent ! Un bon personnage attachant ! hâte d'attaquer le tome 2, car le 1 finit en queue de poison ! Merci de ta visite Clédesol

      Supprimer
  3. Très belle chronique, qui résume parfaitement mon sentiment! Heureusement que tu as organisé cette LC, j'aurais pu ne pas relire ce roman que j'apprécie fort, et c'eût été dommage! Et cette fin, brr!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sia, contente d'avoir partager cette lecture également, et je le suis encore plus de connaitre la fin ...

      Supprimer
  4. Je n'ai pas accroché du tout, je crois que je n'ai pas fini le tome 2. Je ne me souviens de rien du tome 1.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien ! ça le mérite d'être clair ! ;). Il en faut pour tous les gôuts !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...