mardi 26 février 2013

Skin Trade - George. R. R.Martin

Présentation de l'éditeur (actuSF) - Fantastique

Il fût un temps où cette ville était au centre du monde.
Un temps où sa puissance se nourrissait du sang et du fer. Mais aujourd'hui elle n'est plus que rouille et elle attend la ruine. C'est un territoire parfait pour Willie Flambeaux et Randi Wade. Lui est agent de recouvrement, elle, détective. Mais lorsqu'une série de meurtres particulièrement atroces ensanglante cette ville qu'ils croyaient si bien connaître, ce n'est plus dans dans le labyrinthe des rues qu'ils auront à mener l'enquête, mais dans les recoins les plus sombres de leurs propres passés.
Là où se cachent leurs plus grandes peurs...


Heureusement pour moi, Mr Martin n'est pas seulement l'auteur du "Trône de Fer" car il faut bien que je l'avoue, autant j'ai adoré la série TV, autant je n'ai pas accroché au style du livre… Etonnant vous me direz, car j'ai adoré "Riverdream" et je renouvelle une formidable expérience avec "Skin Trade". Le fantastique sied à ravir à sa plume fluide qui distille avec précision des descriptions fortes et prenantes. Je suis assez certaine que la traduction du TDF donne au texte de Martin un ton trop archaïque qui englue son style au lieu de le sublimer, mais cela reste mon avis très personnel… Pour les amateurs de Martin et du Trône de fer, un dossier assez complet permet d'en savoir un peu plus sur ses oeuvres. On peut le trouver en prologue et en fin de ce livre. 

Nous avons à faire à un thriller fantastique, un genre d'urban fantasy sous la forme très singulière d'une nouvelle assez longue (170 p) mais un peu trop courte quand on a aimé … Ce genre si difficile, de cultiver en peu de pages, une histoire complexe et complète, est ici réalisé avec brio. Ce monsieur est donc capable de tenir en haleine un lecteur avec 15 tomes, et manie aussi parfaitement les quelques 170 pages qui constituent cette "novella". Belle prouesse ! On remarquera que sa date d'écriture 1989, ne vieillit en rien le thème de l'histoire qui reste très actuel, tout comme "Riverdream" qui touche au mythe des vampires, ce dernier revisite ici le mythe du loup-garou avec originalité. Son approche du sujet est franchement intéressante et efficace, les éléments paranormaux prennent une telle tournure que tout pourrait devenir crédible, les personnages ont une bonne consistance, on se sent très proches d'eux et sensible à leur désarroi et à leur quête. Le héros, nonchalant et un peu paumé m'a fait penser à Dresden de J. Butcher, même trogne et même humour ! (pour les amateurs du genre !) 

L'histoire commence donc comme un thriller assez classique et intègre des éléments fantastiques au fur et à mesure de sa progression dans l'horreur et le sang… car du sang il y en a ! Des descriptions assez insoutenables, bien sinistre et poisseuse, le tout dans un univers de vieille ville abandonnée. De quoi vous faire frémir ! 

Pour l'histoire en elle-même, je n'en parlerai pas plus, car elle est courte, dense et le surplus d'explication en gâcherait le suspens. Sachez que l'on rentre très vite dans le récit et qu'on peut sans problème le lire d'une seule traite, c'est palpitant, sans aucun temps mort. Je peux juste vous dire que Willie, un agent de recouvrement fiscal, un peu paumé et Randi, une jeune détective privée, forte tête et au passé tragique, vont faire équipe pour élucider des meurtres glauques qui polluent les rues d'une ville fantomatique, une ville à la "Stephen King" abandonnée et qui grouille de secrets cachés, de lieux sordides et de complots… La fin arrive très rapidement, et après une forte accélération un peu étourdissante, elle nous laisse assez perplexe, une conclusion surprenante

On peut dire que le "Monsieur" maîtrise vraiment le concept de la nouvelle ! 
Une belle facette du talent de Martin, à découvrir pour les amateurs du genre. Un très court, mais très bon moment de lecture !

12 commentaires:

  1. Tu as réussi à me donnerr envie de lire une nouvelle moi qui suis plus du genre à aimer les romans trèèès longs ^^
    En tout cas, je trouve ta manière de parler d'un livre est admirable, tu écris vraiment bien!
    En petit curieux que je suis, as-tu passé le premier tome du trône de fer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et touchée par ces compliments, j'espère que tu partageras cet avis si tu tentes cette lecture… Je sens un amateur du TDF, je n'ai lu que le 2/3 tiers du tome 1… tu crois que j'aurai du persévérer ?

      Supprimer
  2. Je suis carrément tentée par ce livre, l'histoire a l'air trop bien ! peut-être un martin à ma portée ?

    PS : je viens de remarquer ta petite note au sujet de la sécurité temporaire des com' je suis désolée pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseillerai plutot RIVERDREAM, si tu veux tenter MARTIN, j'avais vraiment adoré, plus que celui-ci, mais le genre est un peu différent ! ça parle de vampires et ici de loup garou ! A toi de voir ce que tu préféres comme créatures !

      Les messages "indésirables" se sont calmés, merci de votre soutien ! bisous

      Supprimer
  3. ça donne TROP envie!!! et HOp! dans la WL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est trop bien en effet, mais trop court !

      Supprimer
  4. oh oui j'avais pas vu cette petite note! pas touche à notre Lili !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci VIVI, t'es un amour ! le fait de rajouter cette sécurité m'a débarassé de ces messages, en anglais principalement, dans quelques temps j'enleverai ces captchas ! bisous

      Supprimer
  5. Un très bon moment, je suis fan de GRR Martin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu m'as encouragé à lire ce livre, ta chronique m'avait convaincu ! et je ne suis pas déçue ! merci de ta visite Xapur

      Supprimer
  6. Oh oh, tu as dit le mot magique "Dresden" :D ! En tout cas, je crois aussi que ta réticence à lire Le trône du fer vient de la traduction car je sais que j'ai déjà eu l'occasion de te le dire mais en anglais c'est vraiment fluide et super agréable à lire. Bon je note ce Skin Trade surtout qu'il a l'air assez court à lire. J'ai regardé si on le trouvait en anglais, il fait partie d'un bouquin avec des nouvelles de Dan Simmons et Stephen King, paru sous le titre Dark Visions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien cette trouvaille ! En plus, tu bénéficieras de 2 autres excellents auteurs ! J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...