lundi 6 février 2017

Oulander - Le voyage tome 3 - Diana Gabaldon


Présentation de l'éditeur ( J'ai lu) - Romance - Aventure - Histoire 
Traduction : Philippe Safavi

Vingt ans après avoir été inexplicablement ramenée en plein coeur du XVIIIe siècle, dans une Écosse à feu et à sang qui luttait pour son indépendance contre l'éternel ennemi anglais, Claire Randall n'est jamais parvenue à oublier Jamie Fraser. Les années qu'elle a vécues à ses côtés demeurent pour toujours gravées dans sa mémoire. Aussi, apprenant qu'il a survécu, elle voyage de nouveau dans le temps et retourne dans ce passé chargé de souvenirs et d'émotions, prête à braver tous les dangers pour tenter l'impossible : retrouver Jamie.




C'est une drôle d'aventure pour moi cette saga ! Lira ...Lira pas ... En fait, j'ai lu il y a quelques temps, le tome 1 dont voici la chronique ici.
L'idée de départ est géniale, le rêve de beaucoup d'entre nous, se retrouver projeté dans le passé et y découvrir une vie meilleure, l'amour de sa vie et des être charmants, charismatiques. Un peu idyllique tout ça.. Le ton tournant trop à la romance, je m'arrêtais en plein milieu du tome 2...  Et puis, j'ai trouvé à la médiathèque les deux premières saisons en DVD ... La curiosité l'emporte... et vous l'aurez compris, je n'ai pas été déçue ! 


Une série magistrale au niveau de l'ambiance historique, des costumes et des personnages très attachants, ils sont dans le ton du livre et franchement, j'ai dévoré les deux saisons en un clin d'oeil ! Claire et Jamie nous charment sans jeu surfait, ils sont très naturels et donnent vraiment envie d'y croire, je ne vous parle pas de cette "saloperie" de Randall qui est à baffer tout au long de la série, et qu'ils ont vraiment bien choisi pour ce rôle !  
Tellement désespérée de les quitter, et en attendant les saison 3 et 4 prévues en milieu d'année 2017, je décide de reprendre la lecture exactement là où finit la saison 2 et qui correspond au tome 3 " Le voyage".

Ne pas lire si vous ne connaissez pas la suite .....
 Je risque de dévoiler des petites choses ......

Et voilà, les quelques 1000 pages dévorées en à peine deux semaines, un excellent tome sur la suite des aventures de Claire et Jamie ! ça n'arrête pas ! le rythme est effréné et c'est sans doute grâce à l'écriture fluide de Diana Gabaldon qu'on avance aussi vite dans l'histoire et dans le livre. Aucun temps mort ... Une grande première partie nous permet de voir ce que Jamie est devenu quand Claire est revenue dans notre époque, pauvre bougre, il en a bavé mais on ne peut pas s'empêcher de penser qu'il a une sacré bonne étoile sur sa tête ! L'auteur veille sur lui ...

Dès le retour de Claire,  Brianna et son ami de leur côté, ne cessent de chercher à trouver des traces de Jamie dans les livres d'histoire. Ils cherchent à prouver qu'il n'est pas mort sur le champ de bataille de Culloden, et même si le lecteur se doute bien de ce fait, c'est très émouvant et bien mené au point qu'on y croirait, il faut dire que l'auteur mêle à la perfection l'histoire du pays et celle de ces protagonistes et tout cela n'est pas dénué de charme. Je continuais donc à lire avec de plus en plus d'avidité car il me tardait de les voir réunis à nouveau ... et cette attente est assez longue,  la tension montent beaucoup, et du coup, j'ai presque trouver leurs retrouvailles un peu fade, je m'en faisais une telle joie ... mais là c'est moi qui me fait un film ! 

Ensembles de nouveau, la vie ne les laissera pas prendre du bon temps à Lallybroch, il semble que leur sort en soit jeté et que leur vie ne va être qu'un enchainement de courses-poursuites, de chasse au trésor, de chasse à l'homme qui va les mener au bout du monde ...D'ailleurs, j'ai eu du mal à quitter les côtes écossaises, et j'avais même peur que l'histoire m'intéresse moins ... nanananan, je vous rassure  c'est aussi agréable de suivre leurs péripéties sous les tropiques ... même si on espère bien les retrouver au pays du tartan, des cornemuses et des highlanders ... Le tome 4 est sur ma table de chevet, il n'y restera pas longtemps !







La bataille de Culloden

La bataille de Culloden (16 avril 1746) marque l'échec du quatrième des débarquements royalistes en Écosse, après ceux de 1692, 1708, et 1715, et la fin des espoirs de restauration de la lignée des Stuarts sur les trônes d'Écosse et d'Angleterre. 
Charles Edouard Stuart

Du point de vue militaire, il s'agit d'une victoire tactique des canons Hanovriens, face à une armée formée principalement de Highlanders écossais issus des clans fidèles à la lignée jacobite. Pour la première fois, la spontanéité des guerriers jacobites sera mise en échec par la rigueur et la discipline des fusiliers du duc de Cumberland.
Duc de Cumberland

Cette défaite entraîna une répression sauvage qui valut à Cumberland le surnom de « boucher ». Il ordonna à ses hommes de tuer les blessés, les prisonniers et même des spectateurs. Les rescapés furent poursuivis. Les maisons proches du champ de bataille furent systématiquement incendiées, pour qu'elles ne servent pas de refuges aux survivants.



Par ailleurs, la défaite eut pour conséquence la défiance de Londres envers l'Écosse, ce qui amena à expulser les paysans écossais de leurs propres clans. La volonté anglaise de briser l'identité écossaise était profonde : interdiction de posséder une arme, d'exhiber le tartan, de porter un kilt et même... de détenir une cornemuse ! En 1747, Londres vote l'abolition des juridictions héréditaires. Cela supprimait les liens féodaux entre les chefs et leur clan. Dès lors, les chefs s'assimileront à de simples gros propriétaires terriens dégagés de tous liens avec les populations et seulement soucieux de faire fructifier leurs terres. Beaucoup furent poussés à émigrer aux États-Unis.




38- Le Pince-Nez en Or : lire un livre comportant un objet en or sur sa couverture
Février - Romance

8 commentaires:

  1. Une lecture qui ne pouvait que correspondre au thème de février pour le Challenge des Douze Thèmes ! Mais, en même temps, Outlander est une romance étonnamment aboutie et pas du tout mièvre ! ! ^^ C'est vraiment ça qui me plaît dans cette saga : le savant mélange de romance, d'humour, de drame, d'Histoire ! !
    J'ai appris qu'un tome neuf était en cours d'écriture et je suis ravie... je ne vais pas tarder à terminer, alors j'étais un peu triste de quitter les personnages à la fin du tome huit. :( J'ai hâte de reprendre en tous cas...
    Et je te souhaite une bonne découverte de la suite de la saga, en espérant que tu aimeras autant que moi ! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en effet ça colle à merveille ! et cet amalgame entre romance et aventure est tellement plaisant à lire, même si les ficelles et les coincidences sont grosses ! la lecture coule toute seule à un rythme endiablé ! Je vais attaquer bientot le tome 4, un gros pavé aussi ! Mais il me tarde de retrouver ce couple qui a beaucoup de charisme !

      Supprimer
  2. Hé hé, comme quoi, il faut parfois persister ;-) Preuve en est !
    Tes tergiversations de début "lira... lira pas..." me rappellent étrangement les miennes ! À la fin, j'avais même fini par me dire que ce n'était pas bon signe du tout, et j'avais mis cette saga à l'écart en attendant THE déclic ^_^
    Mais ça c'était avant... avant de lire ta chronique, bien évidemment :)
    Bises, et merci ma Lili :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que la série TV a fini de débrider mon envie ! je ne sais pas si j'aurai continuer sans l'avoir vu ! en tous le scas, ca vaut le coup de tenter ! ;)

      Supprimer
  3. je dois avoué que je suis comme toi dans le flou entre le lire ou pas. A voir!! par contre très belle photos bise ma lili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris ! le côté historique est tres bien restituéet c'est un point fort de ce roman. L'histoire de l'Ecosse est palpitante, et l'angle de vison nous change un peu ! bises

      Supprimer
  4. un tome décevant pour moi. J'ai ressenti beaucoup de longueurs et des intrigues souvent plates ou téléphonées. mais ce sont surtout les dialogues et ce côté romance qui me pèsent maintenant. Je pense que je vais arrêter là ma découverte de la série malheureusement. Peut-être regarderai-je la série TV, cela me tente assez car ce qui me semble déplaisant dans le roman sera forcément dilué ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ... moi je n'accrochais pas au deuxième tome ... et maintenant je suis habituée, je vois les personnages évoluer grâce à la série TV, et je me suis prise d'affection pour eux ce qui fait passer l'intrigue, souvent téléphonée et prévisible (je suis d'accord), au second plan ;)

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...