jeudi 17 mai 2018

Londres la ténébreuse, tome 1 : La fugitive de Whitechapel - Bec McMaster

Présentation de l'éditeur (j'ai lu) - Fantastique/fantasy
Traduction : Tiphaine Scheuer

Sans le sou, en charge de ses petits frères et soeurs, Honoria Todd s’installe à Whitechapel, où elle espère échapper au terrible lord Vickers. Mais dans cet obscur quartier de Londres, où peu de personnes se risquent, les bandits règnent en maîtres. Et trouver refuge en ce lieu pourrait tout aussi bien jeter Honoria entre les mains du légendaire et redoutable Blade. Ce sang bleu renégat est l’ennemi juré de Vickers. Quand Blade propose justement à Honoria un marché, cette dernière accepte, en échange de sa protection. Mais à ses yeux, est-elle un instrument de vengeance contre Vickers ou sa seule chance de rédemption ?




Quelle bonne surprise ce roman ! Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, et je suis toujours un peu méfiante quant aux histoires de vampires, ayant peur de relire une énième version de ce mythe très prisé, repris et re-repris ... Mais là, le moment s'y prêtant bien j'ai vraiment apprécié cette lecture et je pense continuer la série, il y a quatre suites à ce jour, cela laisse donc le temps de bien connaître cette communauté de créatures !

Nous évoluerons dans un "London Steampunkien" dont je raffole ! un savant mélange d'époque victorienne et de modernisme à la jules Verne. Un décor qui invite à la rêverie, mais aussi à l'enfer avec des gangs de rue qui vous trucident pour un rien ou pour avoir le plaisir de goûter à la saveur de votre sang ! Oui... sang ... vous avez bien entendu ... car l'histoire nous apprend qu'un terrible virus a décimé notre humanité, une partie est restée saine, une autre est dans une période transitoire : les sangs bleus avec en dernière phase une transformation en vampire complètement déshumanisé,  une abomination cruelle et, elle, sans aucun charme. 

C’est ainsi que nous découvrons Honoria, installée depuis peu avec son frère et sa soeur dans un bouge de Whitechapel au confort succinct. Son jeune frère commence à présenter les symptômes graves du virus qui transforme les humains en sang bleu, elle va donc finir par chercher de l'aide auprès d'eux. Blade sera son recours et deviendra vite son protecteur contre certaines injustices au sein même de l'Echelon, cet ordre au grand pouvoir qui régit avec autorité les sangs bleus. Mais, je n'en dis pas plus pour vous laisser apprécier l'originalité et les pouvoirs de ces créatures charismatiques qui résistent à la transformation finale en cherchant des solutions ... et si j'ajoute qu'Honoria est la fille d'un professeur qui travaillait sur un antidote ... Mais chut... j'espère en avoir assez dit pour vous mettre le sang l'eau à la bouche et vous décider à chasser du vampire !

Un récit avec des dialogues vivants qui rendent cette aventure trépidante, et même si le style est assez simple, il emporte le lecteur, le baladant dans les rues glauques d’un Londres mystérieux et dangereux, puis dans les beaux quartiers, chargeant de détails érotiques certaines scènes et de suspens, certaines bagarres. Bref, on ne s’ennuie pas une minute car l’auteure alterne les émotions avec maîtrise et nous plonge avec plaisir dans cette romance où le charme des créatures de la nuit opère toujours … Complot politique, trahison, combats entre bandes rivales, course poursuite, peur, pitié, courage, amitié, amour ... Tout y passe, et chacun pourra y trouver son plaisir et son intérêt.

Les personnages ne sont pas en reste avec une belle galerie de créatures, à commencer par Honoria, notre attachante héroïne, elle incarne la fille-mère protectrice des siens et amante enflammée même si elle est un peu trop vite soumise à mon goût, mais enfin ... comment lutter contre le charisme de Blade, un sang bleu détonnant contre qui elle s'abandonne après l'avoir méprisé. Ce dernier est un être torturé par ce que sa nouvelle vie lui impose, et malgré ses façons cavalières, on sent aussi sa docilité et sa droiture. Leur différence est un point fort et fait que le couple fonctionne à merveille, il va gagner sa confiance, notre confiance, et peu à peu nous donner une autre opinion de ces pauvres ères.  De beaux portraits avec Will,  Lena et le petit Charlie ou encore le diabolique Vickers ! Voilà, je vous laisse savourer, vous m'en direz des nouvelles !



8 commentaires:

  1. Elle me tente vraiment bien cette saga ! J'ai les tomes 1 & 2 + un HS, c'est déjà pas mal pour faire les présentations tu ne crois pas ?
    J'ai gardé un si bon souvenir des buveurs de sang avec "Riverdream", que je veux bien prendre à nouveau quelques risques en leur compagnie, surtout dans un "London Steampunkien" que je convoite rien que d'y penser *_*
    Bisous à toi, ma chère Lili :)

    RépondreSupprimer
  2. Tu peux tenter ! c est une lecture très distrayante, sexy et bien construite avec un bel univers... mais rien à voir avec Riverdream qui est pour moi un must du genre.😉 bisous ma Lupa 😘

    RépondreSupprimer
  3. Oh tu m interesse avec ce livre. Aller en wl.Bise lili

    RépondreSupprimer
  4. Ah tiens, je ne me serai pas forcément arrêtée sur ce livre sans ton bon retour. Même si l'aspect romance m'inquiète toujours un peu ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a un ... c'est indéniable, ça fait vraiment partie de ce genre de littérature, et c'est aussi ce qui me rebute parfois, il y aurait pourtant beaucoup d'autres aspects à étudier chez ses créatures ;)

      Supprimer
  5. j'ai acheté le tome 2 (le 1 n'était plus en stock) et à la lecture de ta chronique, je me dis que j'ai bien fait :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as une grande habitude de cette littérature, peut-être que ca va te paraitre un peu lèger, en tous les cas, il a été avalé en 3 coups de cuillère à pot ! je dois trouver le 2 à présent ! ;)

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...